Le télescope qui a réalisé la première image d’un trou noir se remet au travail

Le Télescope Qui A Réalisé La Première Image D'un Trou

O Télescope d’horizon d’événement (EHT), le premier télescope à imager un trou noir, débute aujourd’hui (15) une campagne de deux mois – dont sept jours non-stop d’observations astronomiques – à la recherche spécifique d’objets que la coalition qui contrôle a qualifiés de « dramatiques ». . En pratique : trous noirs, quasars, galaxies entières et toutes sortes d’objets qui se comportent intensément.

L’EHT est essentiellement un large éventail de télescopes installés dans diverses parties du monde. Ils effectuent tous des observations indépendantes, puis rassemblent les informations, formant des études uniques qui nous aident à mieux comprendre l’espace dans le cadre d’un raisonnement plus logique.

La première image réelle d'un trou noir - plus précisément, celle de la galaxie Messier 87 -, prise par l'EHT en 2019 : le grand réseau de télescopes reprendra ses travaux à partir de mars 2022
La première image réelle d’un trou noir – plus précisément, la galaxie Messier 87 -, prise par l’EHT en 2019 : le grand réseau de télescopes reprendra le travail à partir de mars 2022 (Image : Nature Astronomy/Handout)

Selon les informations diffusées, les huit structures chargées d’imager le trou noir en 2019 seront présentes dans la nouvelle campagne, en plus de trois autres télescopes qui se concentreront sur l’analyse de divers spectres de lumière – en théorie, cela devrait offrir plus images détaillées.

Les 11 observatoires fonctionneront entre mars et avril pour des raisons météorologiques : comme les structures sont situées dans diverses parties du monde – du Groenland à l’Antarctique, en passant par Hawaï et la France – les conditions climatiques de chaque région ont tendance à être très différentes tout au long de l’année. .année. Les fenêtres de ces deux mois spécifiques sont cependant généralement plus stables et similaires, ce qui évite que les observations ne rencontrent du « bruit » qui pourrait perturber les lectures.

La campagne a deux objectifs principaux d’observation : le trou noir Messier 87 de la galaxie et Sagittarius A*, le trou noir supermassif situé au centre de notre Voie lactée. Le premier fait l’objet de l’image emblématique de 2019, dont les observations se poursuivront dans le nouvel ouvrage. La seconde est située à 25 000 années-lumière de la Terre, mais a également été peu observée.

Cependant, de petites places à l’ordre du jour étaient réservées aux observations d’objets dans un cercle jusqu’à 7 milliards d’années-lumière de la Terre. Plus précisément, l’EHT a cartographié une demi-douzaine de trous noirs et de quasars – des objets super brillants avec des trous noirs en leur centre – à étudier.

La reprise du fonctionnement de l’EHT intervient après une interruption de deux ans : en 2019, les observations ont été annulées pour des raisons techniques, tandis que le COVID-19 a empêché la reprise des travaux en 2020 et une partie de 2021. En raison de la pandémie, toutes les recherches pertinentes à ce nouveau campagne se fera à distance.

Avez-vous regardé nos nouvelles vidéos sur Youtube? Abonnez-vous à notre chaîne !