Les caméras de Bramon filment le passage d’une boule de feu au-dessus du Minas Gerais

Les caméras de Bramon filment le passage d'une boule de feu au-dessus du Minas Gerais

Six caméras de Bramon, le réseau brésilien de surveillance des météores, ont enregistré le passage d’une «boule de feu», un météore brûlant, à travers le ciel du Minas Gerais à 5h30 (heure de Brasilia) ce jeudi matin (11).

Selon Marcelo Zurita, directeur technique de Bramon et collaborateur d’Netcost-Security, l’objet est entré dans l’atmosphère près de la ville de Patos de Minas, à MG. L’événement a duré environ 8 secondes et a été filmé par trois caméras Bramon: deux à Patos de Minas (MG) et une à Araruama (RJ), ainsi que trois caméras Live Climate à Poços de Caldas (MG), Cerqueira Cesar (SP) et Morro Agudo (SP).

Le moment le plus brillant a été enregistré par la caméra IDS1 à Patos de Minas, MG, exploitée par Ivan Soares, membre de Bramon. Regardez 30 secondes de la vidéo ci-dessous:

Bramon analyse les images pour obtenir plus d’informations sur le météore, telles que la taille et la vitesse. À ce jour, il n’y a eu aucun rapport d’explosion ou de chute. Le réseau demande à celui qui a été témoin de l’événement enregistré de le contacter via le profil @bramonmeteor sur Instagram ou via la page bramon.imo.net.

Les boules de feu sont courantes

L’apparition de boules de feu, également appelées «bolides» ou «boules de feu», est courante. Le 25 février, l’un d’eux a illuminé le ciel de la ville de Taquara, dans le Rio Grande do Sul.

Le phénomène, qui a été enregistré par l’observatoire spatial Heller & Jung, s’est produit à 20h39 et a pu être observé par les résidents de la région métropolitaine de Porto Alegre, de Serra Gaúcha, de la côte nord et de la région nord de l’État.

Selon le professeur Carlos Fernando Jung, responsable de l’observatoire et directeur technique de la région sud du réseau brésilien de surveillance des météores (Bramon), le météore avait une magnitude (luminosité) -9. Sur l’échelle de magnitude, plus le nombre est bas, plus la luminosité d’un objet est élevée. Au moment de l’enregistrement, la Lune avait une magnitude de -12,3.

«Cela a duré sept secondes et a pu être vu par de nombreuses personnes. C’était une boule de feu. Il est entré dans l’atmosphère à une altitude de 80 km et s’est éteint à une altitude de 42 km. L’année dernière, seulement sept de cette ampleur ou plus ont été enregistrés », a déclaré Jung à G1.

La source: Marcelo Zurita / Bramon