Des astronautes chinois effectuent la deuxième sortie extravéhiculaire de la mission Shenzhou-13

Des Astronautes Chinois Effectuent La Deuxième Sortie Extravéhiculaire De La

Ce dimanche (26), des astronautes chinois ont effectué la deuxième sortie dans l’espace (EVA : Extra Vehicular Activity, ou Extra Vehicular Activity) de la mission Shenzhou-13. D’une durée de six heures et 11 minutes, l’activité visait à installer un repose-pieds et une caméra appelée « Panoramic Camera C » à l’extérieur du module central (Tianhe) de la station spatiale Tiangong. Diverses méthodes de déplacement d’objets et d’équipage à l’extérieur de la station ont également été testées.

Cette fois, qui « marchaient » dans l’espace étaient les taïkonautes (nom donné par la Chine à ses astronautes) Zhai Zhigang et Ye Guangfu. Le troisième membre d’équipage de Shenzhou-13, Wang Yaping, a apporté son soutien en actionnant un bras robotique depuis l’intérieur de la station.

Il s’agissait de la troisième sortie dans l’espace pour Zhai Zhigang, qui est devenu en 2008 le premier Chinois à effectuer la manœuvre lors d’une « marche » de 22 minutes sur la mission Shenzhou-7. Ye Guangfu était la débutante ce dimanche. La première sortie extravéhiculaire de Shenzhou-13, d’une durée de six heures et 25 minutes, a eu lieu le 7 novembre. À cette occasion, ils ont quitté la gare de Zhigang et Yaping, qui est devenue la première femme chinoise à marcher dans l’espace.

Au cours des sorties dans l’espace, les astronautes de Shenzou-13 portent la deuxième génération de combinaisons spatiales chinoises surnommées « Feitian » (dont le nom signifie quelque chose comme « voler dans le ciel »), dérivées des combinaisons russes Orlan et capables de fonctionner jusqu’à huit heures. Comme d’habitude, les combinaisons sont rayées de couleur pour différencier les occupants : ce dimanche, Guangfu portait la combinaison à rayures jaunes, tandis que celle de Zhigang avait des rayures rouges.

Les Chinois ont déjà passé plus d’une journée à « marcher » dans l’espace

Au total, les taïkonautes de Shenzhou-13 totalisent 12 heures et 36 minutes d’EVA, soit près de la moitié des 25 heures et 41 minutes accumulées par le programme spatial chinois depuis 2008. Sur les cinq sorties extravéhiculaires effectuées par les Chinois, quatre ont été effectuées au cours la construction de Tiangong.

En comparaison, le programme de la Station spatiale internationale (ISS) accumule 1548 heures et 26 minutes en 245 promenades effectuées par des partenaires américains, européens, russes, japonais et autres sur 23 ans.

La Chine espère achever la construction de Tiangong en 2022. Au total, 11 missions seront effectuées, dont quatre habitées, transportant du matériel et des fournitures. Outre le module central de Tianhe, déjà en orbite, la station sera composée de deux autres modules : Wentian, qui devrait être lancé entre mai et juin 2022, et Mengtian, qui devrait être lancé entre août et septembre de la même année.

Tiangong devrait durer au moins 10 ans, ce qui peut aller jusqu’à 15 ans avec quelques mises à niveau à la fin de la période initiale.

Avez-vous déjà regardé les nouvelles vidéos d’Netcost-Security sur YouTube ? Abonnez-vous à la chaîne !