Science

Habitent! Regardez le rover Perseverance de la NASA atterrir sur Mars

Par Pierre, le 19 février 2021 — nasa — 2 minutes de lecture
Habitent!  Regardez le rover Perseverance de la NASA atterrir sur Mars

Le robot explorateur Perseverance, construit et exploité par la NASA, achève ce jeudi 18 un voyage de plus de six mois et 200 millions de km avec un atterrissage dans le cratère Jezero sur Mars.

Netcost-Security diffuse désormais le débarquement de Persévérance en direct, avec des commentaires en français. Regardez la vidéo ci-dessous:

L’objectif principal du robot est de déterminer si Mars a pu abriter la vie dans le passé. Nous savons qu’il y avait de l’eau liquide à sa surface, et que le cratère Jezero était le delta d’une ancienne rivière.

D’autres sites, tels que le cratère Gale visité par le robot Curiosity, étaient d’anciens lacs où la composition de l’eau, compte tenu des niveaux de salinité, de Ph et d’oxygène, était similaire à celle des anciens océans de la Terre.

En outre, la mission testera des équipements et des techniques qui pourraient être utiles dans une future mission habitée sur la planète. Parmi eux, Moxie, un instrument qui produira de l’oxygène à partir de dioxyde de carbone dans l’atmosphère martienne. En plus de maintenir la vie, le gaz peut être utilisé pour produire de l’eau et même comme carburant de fusée.

Plus de détails sur l’atterrissage sur Mars

La persévérance et la curiosité ne seront pas les seuls robots explorant la surface martienne. En mai de cette année, les Chinois espèrent atterrir un rover sans nom faisant partie de Tianwen-1, leur première mission sur la planète.

Si les Chinois réussissent à atterrir, nous aurons sur la surface martienne trois rovers et une sonde (InSight, qui a atterri en 2018). En pratique, pour la première fois de notre histoire, nous serons en contact avec une planète «habitée», mais entièrement par des robots construits pour satisfaire la curiosité humaine insatiable.

La source: Nasa

Pierre

Pierre

“Parce que la science nous balance sa science, science sans conscience égale science de l’inconscience.” Derrière cette phrase qui vous a sans doute fait un nœud au cerveau, je vous promets de vulgariser au possible les sujets que je traite. La vulgarisation est la clé du partage et vous êtes au bon endroit.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.