Science

L’investissement dans l’industrie aérospatiale permet de surmonter les pertes causées par la pandémie

Par Pierre, le 29 janvier 2021 — amazon, applications, covid, espace, logiciel, microsoft, pandémie — 3 minutes de lecture
Thumbnail

Un rapport de Space Capital montre que les investissements dans l’industrie aérospatiale ont augmenté au dernier trimestre de 2020, se remettant d’un ralentissement majeur au deuxième trimestre causé par la pandémie de Covid-19.

Dans l’ensemble, l’industrie aérospatiale a reçu 5,7 milliards de dollars d’investissements, avec un total de 25,6 milliards de dollars pour l’année. Les sociétés de capital-risque ont investi 15,7 milliards de dollars américains dans 250 entreprises du secteur en 2020.

Une information surprenante était que les investissements dans les sociétés d’infrastructure aérospatiale, y compris les fabricants de fusées comme SpaceX et Relativity Space, ont atteint un record de 8,9 milliards de dollars.

Un Falcon 9, de SpaceX, prêt pour le lancement.  L'entreprise a bénéficié d'investissements records en 2020
Un Falcon 9, de SpaceX, prêt pour le lancement. L’entreprise a bénéficié d’investissements records en 2020. Crédits: SpaceX

Au cours de la dernière année, plusieurs entreprises de l’industrie aérospatiale ont annoncé leur intention de se rendre en bourse. « Nous espérons avoir au moins quelques autres sociétés cotées en bourse à ajouter à l’ETF (Exchange Trade Fund) en 2021 », a déclaré Chad Anderson, fondateur de Space Capital.

Le rapport recommande aux acteurs de l’industrie de garder un œil sur la concurrence entre Amazon et Microsoft, car tous deux courtisent les entreprises aérospatiales pour qu’elles utilisent leur infrastructure cloud.

Les géants simplifient l’utilisation des outils d’analyse, qui permettent de traiter les données rapidement et facilement, ce qui peut ouvrir la porte à de nouveaux clients pour les adopter.

Simulateur orbital pour courtiser l’industrie aérospatiale

En octobre dernier, Microsoft a annoncé le lancement de l’émulateur Azure Orbital, un environnement qui peut simuler le comportement et le fonctionnement d’immenses constellations de satellites et l’interaction entre le logiciel et le matériel.

Selon Microsoft, cela permettra aux fabricants de satellites de tester des algorithmes d’IA et des systèmes de réseau sans même lancer de satellite. Azure Orbital Emulator peut même générer des scénarios en temps réel à l’aide d’images satellites précédemment collectées, afin qu’elles puissent être traitées par du matériel réel ou virtualisé dans des applications d’observation terrestre.

«Notre approche aide nos clients à faire face à certains des défis technologiques les plus difficiles liés à l’espace: traitement de la grande quantité de données générées par les satellites, acheminement des services réseau et haut débit vers les endroits les plus éloignés et conception de systèmes spatiaux extrêmement complexes», déclare Tom Keane , vice-président d’entreprise, Azure Global.

«Avec notre écosystème de partenaires qui peuvent nous aider à mettre ces données sur le terrain plus rapidement, nous facilitons l’acquisition de connaissances et l’établissement de connexions qui n’étaient pas possibles auparavant», ajoute-t-il.

La source: Axios

Pierre

Pierre

“Parce que la science nous balance sa science, science sans conscience égale science de l’inconscience.” Derrière cette phrase qui vous a sans doute fait un nœud au cerveau, je vous promets de vulgariser au possible les sujets que je traite. La vulgarisation est la clé du partage et vous êtes au bon endroit.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.