Science

L’Union européenne travaille sur un cadre commun pour les «  passeports vaccinaux  »

Par Pierre, le 20 janvier 2021 — applications, covid, microsoft — 4 minutes de lecture
Thumbnail

La commission de l’Union européenne entend convenir, d’ici fin janvier, d’une structure pour reconnaître l’ensemble de la documentation vaccinale de sa population, susceptible d’être utilisée dans les systèmes de santé du bloc et en dehors de celui-ci, a indiqué mardi l’agence ( 19).

« Les certificats de vaccination permettent un enregistrement clair de l’historique de vaccination de chaque individu, afin d’assurer le bon suivi médical, ainsi que la surveillance des effets indésirables éventuels », a déclaré la commission de l’Union européenne. En outre, le système pourrait faciliter d’autres applications transfrontalières à l’avenir.

Le projet est encore dans une période embryonnaire, mais il est possible que les certificats aient des formats physiques (papier) et numériques. Ainsi, l’un des plus grands défis du bloc sera de garantir la confidentialité de l’identité et des données médicales des personnes dans l’Union européenne, ainsi que d’étudier qui et comment les entités géreront ces informations confidentielles.

«En fin de compte, nous pourrions nous retrouver avec une approche utilisant des informations d’identification vérifiables, mais l’établissement de la confiance restera un défi. Quelle sera la source de confiance? Est-il possible de prouver un certain statut sans avoir à divulguer l’identité de l’utilisateur? Ce sont les questions centrales », a averti Lukasz Olejnik, consultant et chercheur indépendant sur la vie privée et la cybersécurité.

Femme médecin vérifiant les informations de vaccination du patient
La préservation de l’identité et des données médicales des utilisateurs sera un défi majeur pour l’Union européenne. Photo: créer des emplois 51 /

L’ensemble des données requises pour les certificats de vaccination de l’Union européenne sera préparé par le réseau eHealth, qui devrait établir des normes universelles pour les titres. Le réseau devrait utiliser un identifiant unique et une structure fiable pour garantir la vie privée des citoyens.

La semaine dernière, Microsoft, Oracle, Salesforce et d’autres sociétés technologiques se sont réunis pour établir une norme universelle de statut vaccinal. L’idée est de créer une copie numérique cryptée des certificats de vaccination de l’individu, rendant les informations d’identification disponibles dans une sauvegarde via un code QR imprimé.

Pour l’instant, on ne sait pas si les normes de l’UE suivront le modèle proposé par les entreprises technologiques. Cependant, on s’attend à ce que le certificat de vaccination soit présenté à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), s’il progresse dans l’Union européenne et est conforme à la législation de protection des données du bloc.

Trop vite?

Il est clair que le projet de «passeport vaccinal» de l’UE vise à empêcher les citoyens de partout dans l’Union, mais le certificat ne devrait peut-être pas avoir autant de priorité pour le moment.

Vaccination dans l’Union européenne: seuls de petits groupes ont été vaccinés contre Covid-19. Photo: rawf8 /

En effet, les pays européens viennent de lancer des campagnes de vaccination contre Covid-19 et seuls de petits groupes minoritaires ont été vaccinés. En d’autres termes, une accréditation ne servirait à rien maintenant puisque la majeure partie du bloc n’a pas été vaccinée.

Même, selon Privacy International, tout système qui nécessite un certificat d’immunisation pour le trafic ou les services serait injuste «tant que tout le monde n’a pas accès à un vaccin efficace».

« Les gouvernements doivent trouver des alternatives pour la distribution de programmes de vaccination qui ne perpétuent pas et ne renforcent pas les pratiques d’exclusion et de discrimination », a déclaré l’organisation.

Via: TechCrunch

Pierre

Pierre

“Parce que la science nous balance sa science, science sans conscience égale science de l’inconscience.” Derrière cette phrase qui vous a sans doute fait un nœud au cerveau, je vous promets de vulgariser au possible les sujets que je traite. La vulgarisation est la clé du partage et vous êtes au bon endroit.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.