Des problèmes de combinaison empêchent les astronautes de terminer leur travail à l’extérieur

Des problèmes de combinaison empêchent les astronautes de terminer leur travail à l'extérieur

Ce mercredi (16), des astronautes travaillaient à l’installation de nouveaux et puissants panneaux solaires à l’extérieur de la Station spatiale internationale (ISS). Mais des problèmes avec la combinaison spatiale Shane Kimbrough de la NASA ont empêché l’achèvement du travail.

Kimbrough a identifié les problèmes au milieu de la sortie dans l’espace de sept heures. Cela l’oblige à retourner, temporairement, dans la chambre de décompression, où il est censé redémarrer l’équipement. Cet arrêt a retardé d’une heure l’astronaute américain et français Thomas Pesquet, de l’Agence spatiale européenne (ESA), son partenaire dans les travaux extérieurs.

En raison du retard, les deux ont rencontré des difficultés pour essayer de déployer les barrières de panneaux solaires avant le délai imparti. Pesquet et Kimborough devront donc reprendre le travail en dehors de l’ISS dimanche (20).

Cependant, on ne sait toujours pas si les astronautes reviendront pour terminer le travail sur le premier panneau ou passeront au second. L’équipement fait partie de l’objectif de la NASA de redynamiser la station à mesure que la demande de visiteurs augmente.

Le commentateur de Mission Control, Rob Navias, a cependant souligné qu’il n’y avait aucune urgence à faire le travail, car les anciens panneaux fournissent suffisamment de puissance pour le moment. Même avec les nouveaux installés, les anciens continueront de fonctionner, dans un état un peu plus dégradé.

Mission Control a ajouté que l’astronaute Shane Kimbrough était en sécurité à tout moment, malgré des problèmes avec le panneau de commande de la combinaison et une augmentation rapide de la pression dans le système de refroidissement. Le panneau s’est rallumé et la commande a continué à surveiller le système de refroidissement.

Des problemes de combinaison empechent les astronautes de terminer leur

Les astronautes installaient de nouveaux panneaux solaires dans l’espace extra-atmosphérique de la Station spatiale. Image : ESA/NASA–T. Pesquet

L’un des nouveaux panneaux solaires a été envoyé dans l’espace par SpaceX plus tôt en juin. Il fonctionnera aux côtés des plus anciennes ailes de production d’électricité, qui fonctionnent depuis plus de 20 ans. Les astronautes ont dû faire glisser le panneau, qui mesure 3 mx 1 m, vers un emplacement sur le côté gauche de l’ISS.

Là, les deux ont réussi à se visser, mais n’ont pas pu déplier les barres à cause d’un problème avec le support de montage. Une fois complètement installé, le panneau s’étirera comme un tapis de 19 mètres de long.

La marche du couple américano-français est la première d’une série à équiper le laboratoire en orbite de six ailes solaires plus petites et plus puissantes. Ce renfort électrique était nécessaire pour accueillir les passagers payants, à commencer par l’équipe de tournage russe qui tournera des scènes d’un film sur place, plus ou moins au milieu du prochain semestre.

Passant par: Physique