L’IA simule l’Euro 2020 100 000 fois pour prédire l’équipe gagnante

Logo da Euro 2020 (Eurocopa)

Un groupe de chercheurs dirigé par Achim Zeiles, du département de statistique de la faculté d’économie et de statistique de l’université d’Innsbruck, en Autriche, a utilisé des simulations avec l’intelligence artificielle pour tenter de prédire quelle sélection sera vainqueur de l’Euro 2020, qui malgré son nom n’a commencé que cette année.

24 équipes participent à la compétition, qui se déroule jusqu’au 11 juillet. L’estimation a été faite à l’aide d’une méthode d’apprentissage automatique appelée « forêt aléatoire », basée sur des données telles que :

  • Une estimation de la capacité de chaque équipe calculée sur les résultats de tous les matchs officiels au cours des huit dernières années.
  • Une estimation de la capacité de chaque équipe basée sur les cotes de 19 bookmakers.
  • Note moyenne des joueurs basée sur leurs performances individuelles dans leurs clubs locaux et équipes nationales.
  • Variables supplémentaires pour chaque équipe, telles que la valeur et la structure du marché, ainsi que les facteurs socio-économiques pour chaque pays (tels que la population et le PIB).

Le modèle d’IA a été entraîné avec les données des quatre derniers tournois, de l’Euro 2004 à l’Euro 2016. Pour éliminer les écarts possibles et le « bruit » dans les données, la simulation a été exécutée 100 000 fois.

Les résultats coïncident avec ce que prédisaient les experts : la France est la favorite, avec 14,8% de chances de remporter la compétition. En deuxième position vient l’Angleterre avec 13,5% et l’Espagne avec 12,3%.

Projection des gagnants de l'Euro 2020, selon le modèle de l'IA. Image : Achim Zeiles

Projection des gagnants de l’Euro 2020, selon le modèle de l’IA. Image : Achim Zeiles

En plus du vainqueur général, le modèle a également calculé la performance de chaque équipe tout au long du tournoi. Le graphique ci-dessous montre que l’Espagne, par exemple, a une forte probabilité de terminer le premier tour à la deuxième place, menant en quart de finale et tombant à la deuxième place, derrière la France, en demi-finale.

Simulation des performances des équipes à l'Euro 2020. Image : Achim Zeiles

Simulation des performances des équipes à l’Euro 2020. Image : Achim Zeiles

Outre Zeiles, Andreas Groll, Lars Magnus Hvattum, Christophe Ley, Franziska Popp, Gunther Schauberger et Hans Van Eetvelde ont également participé à l’enquête. L’étude complète sera bientôt publiée sur la plateforme d’articles scientifiques arXiv.