Vol Qantas pour voir l’épuisement de la super lune en quelques minutes

Thumbnail

L’observation des phénomènes astronomiques depuis le sol n’est pas suffisante pour certains Australiens. La compagnie aérienne Qantas a offert un vol vers «nulle part», juste pour que les passagers australiens puissent admirer la super lune du 26 mai, et les billets se sont vendus en seulement deux minutes et demie.

En plus de la supermoon, qui sera la plus grande de l’année, les passagers auront également la possibilité d’observer une éclipse lunaire complète (qui ne sera que partiellement visible depuis le Brésil) à une altitude de 40000 pieds. Outre l’Australie, d’autres territoires du Pacifique, la Nouvelle-Zélande et la côte ouest des États-Unis pourront voir l’éclipse.

Lire la suite:

Afin d’assister au phénomène directement du ciel, les gens ont payé 499 AU $ (dollars australiens) à la classe économique, l’équivalent de R $ 2038, dans la cote de ce lundi 17. Il y avait ceux qui payaient plus, achetant des billets à 1 499 AU $ (6 122 R $) pour la première classe. Qantar a même créé une liste d’attente, mais l’a fermée peu de temps après.

La compagnie aérienne promet des vues spectaculaires et, pour cela, travaille avec l’astronome Vanessa Moss pour concevoir «l’itinéraire de vol idéal au-dessus de l’océan Pacifique». Elle sera à bord de l’avion, où elle partagera des faits et des idées sur l’événement lunaire.
combien de supermoons boeing

Qantas utilisera un Boeing 787 Dreamliner pour le vol. Image: Qantas / Divulgation
Le vol sera effectué sur un Boeing 787 Dreamliner, choisi notamment en raison des fenêtres plus grandes. Le voyage durera trois heures, au départ de Sydney, en survolant le port de la ville puis en s’élevant au-dessus des nuages ​​pour contempler les phénomènes. Après le voyage vers nulle part, les passagers retournent à l’aéroport d’où ils ont embarqué.

Même avec la pandémie de coronavirus contrôlée en Australie, les gens devront toujours porter des masques dans l’avion et pratiquer le détachement social. Depuis le début de l’épidémie de la maladie, le pays a enregistré 637 573 cas de Covid-19, avec 10 480 décès, selon les données de l’Université et de la médecine Johns Hopkins.

Calendrier astronomique de mai

17 mai: Lancement du cinquième satellite géosynchrone du système infrarouge spatial (SBIRS GEO 5) pour l’US Space Force. La fusée Atlas V de United Launch Alliance décollera de la plate-forme 41 de la station Space Force à Cap Canaveral, en Floride.

26 mai: nous aurons la plus grande «supermoon» de l’année, connue aux USA sous le nom de «Moon of Flowers» (Flower Moon), apparaissant à l’horizon oriental à partir de 18h20.

Le même jour, nous aurons une éclipse totale de Lune, qui malheureusement dans la plupart du Brésil ne sera vue que partiellement. Pendant l’éclipse, la Lune peut prendre une couleur rougeâtre, lui donnant le surnom de «Lune de sang».

Ceux qui vivent dans la région nord pourront voir une «éclipse pénombre»: la Lune sera dans l’ombre, une partie de l’ombre de la Terre qui ne bloque qu’une partie de la lumière du Soleil, au lieu de sa totalité. En pratique, cela se traduit par une réduction de la luminosité de la lune, au lieu de la cacher, ce qui est à peine remarqué.

27 mai: lancement de la mission OneWeb 7 avec 36 satellites de la constellation Internet OneWeb, concurrent de Starlink. Une fusée russe Soyouz décollera du cosmodrome de Vostochny en Sibérie.

30 mai: une autre conjonction entre la Lune et Saturne. La paire sera visible à partir de 22h25, lorsqu’elle apparaîtra à l’horizon Est. Saturne sera aligné avec la Lune, sur votre gauche.

 

  • poemes de la lune et de quelques etoiles