L’Europe a 8 ans pour réduire de 60% ses émissions de carbone

L'europe A 8 Ans Pour Réduire De 60% Ses émissions

Samedi 17, le Parlement et le Conseil européen ont signé un accord pour réformer l’EST (acronyme anglais de Emissions Trading System). Les réunions pour la signature de l’accord ont mis plus de 30 heures à se concrétiser Le résultat des discussions a été annoncé par les eurodéputés et les gouvernements des pays appartenant à l’Union européenne et encourage la réduction des émissions de carbone de 62% d’ici 2030 et la fin de « droit de polluer »

EST a été créé en 2005 et tarifie les émissions de carbone dans l’atmosphère. Il vise à réduire et limiter les émissions de gaz à effet de serre émises par les industries de 31 pays (les 27 de l’Union européenne, plus le Royaume-Uni, l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein).

Les radiodiffuseurs doivent acheter ou recevoir des permis pour pouvoir émettre des gaz à effet de serre, tout en réduisant les émissions au fil des ans. Jusque-là, l’objectif était de réduire les émissions de carbone de 43 % d’ici 2030.

Lire la suite:

La refonte de l’accord EST

Avec la nouvelle reformulation de l’accord, l’objectif est d’accélérer la réduction carbone. Maintenant, en 2030, on s’attend à ce qu’il ait atteint une réduction de 62 % des gaz par rapport au chiffre de 2005.

Outre la réduction des licences, le nouvel accord vise également à encourager l’adoption et l’investissement dans les technologies vertes. Le système d’échange qui couvrait auparavant l’industrie et le transport aérien, avec le nouvel accord, un nouveau système d’échange sera créé en 2027 pour inclure d’autres groupes de polluants.

Dans le nouvel accord, les secteurs du chauffage et du transport routier seront les premiers à être inclus en 2027. Dans les années à venir, l’intention est que le transport maritime et le secteur de l’incinération contribuent également à la réduction des gaz à effet de serre.

Autre point signé samedi, la création d’un Fonds social pour le climat doté de 86,7 milliards d’euros pour les pays les plus vulnérables.

Bien que les négociations soient en cours de finalisation, le Conseil et le Parlement européen doivent maintenant formaliser les décisions pour que l’accord entre en vigueur.

Avez-vous regardé les nouvelles vidéos sur Youtube du look numérique ? Abonnez-vous à la chaîne !