Des sarcophages cachés à Notre-Dame ont des secrets révélés

Un Sarcophage Retrouvé Dans La Cathédrale Notre Dame Sera Bientôt Inauguré

En 2019, l’emblématique cathédrale Notre-Dame du XIIe siècle a pris feu lors d’un projet de rénovation et de restauration. Depuis lors, le gouvernement français a poursuivi une reconstruction qui vise à restaurer l’architecture gothique historique de la cathédrale, un travail que les responsables de l’église espèrent être achevé d’ici 2024. En mars 2022, l’équipe responsable de la restauration a trouvé deux sarcophages en plomb sous le construction.

Lire la suite:

Certaines découvertes ont déjà été faites sur les trouvailles, parmi lesquelles l’une des personnes auxquelles elles appartiennent. L’un des sarcophages appartient à un haut dignitaire de l’Église catholique, l’ecclésiastique, déjà identifié, Antoine de La Porte. Il vécut au XVIIIe siècle et mourut la veille de Noël. Les archéologues étudiant les objets ont également rapporté que les dents de l’ecclésiastique étaient « extraordinairement bonnes ».

Concernant l’autre sarcophage, on ne sait pas grand-chose de son propriétaire. On sait que la tombe, qui est plus ancienne, appartenait à un homme qui a vécu environ 30 ans. De l’analyse de l’os pelvien du cadavre, on peut voir qu’il s’agissait d’un chevalier, ce qui lui a valu le surnom de « Le Cavalier ». On pense que les deux tombes appartenaient à des personnes importantes et prestigieuses de l’époque en raison de l’endroit où elles ont été enterrées à Notre-Dame.

Autres découvertes de la restauration de Notre-Dame

En plus des sarcophages, les archéologues ont également trouvé de nombreuses tombes enterrées dans le sol de la cathédrale Notre-Dame de différentes couches. La découverte indique que le site a été utilisé comme cimetière pendant une longue période. Les tombes datent du XIVe siècle et reposent sur un sol qui pourrait remonter au début du XIIIe siècle.

Les fouilles ont également révélé une autre découverte extraordinaire : une fosse remplie de sculptures peintes qui faisaient autrefois partie de l’écran en bois de Notre-Dame – la cloison ornée qui divise le choeur et la nef, ou les différentes extrémités de la cathédrale.

Cet écran a été construit vers 1230 CE et détruit au début des années 1700, selon le communiqué. L’architecte français Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) a déjà découvert d’autres fragments de cette toile, qui sont aujourd’hui exposés au musée du Louvre.

Avez-vous regardé nos nouvelles vidéos sur Youtube?? Abonnez-vous à notre chaîne !