Artemis 1 entre en orbite lunaire vendredi (25); savoir regarder

Artemis 1 Entre En Orbite Lunaire Vendredi (25); Savoir Regarder

Ce vendredi (25), la mission Artemis 1 de la NASA franchira une autre étape importante. La capsule Orion utilisera le module de service européen, conçu et déployé par l’Agence spatiale européenne (ESA), pour effectuer une manœuvre qui utilisera la gravité de la Lune pour entrer dans une soi-disant « orbite rétrograde lointaine » (DRO).

La NASA considere la Lune comme un tremplin vers Mars.webp
La capsule Orion utilisera l’influence gravitationnelle de la Lune pour se propulser plus profondément dans l’espace. Image : NASA/Tumblr

Ce moment sera diffusé en direct sur NASA TV (sur la chaîne YouTube officielle, sur l’application et sur le site de l’agence), à ​​partir de 18h30 (heure de Brasilia).

Dans DRO, « rétrograde » fait référence au fait que la capsule tournera autour de la Lune dans le sens opposé à la façon dont l’étoile orbite autour de la Terre. Et « lointain » indique, en pratique, qu’Orion atteindra 64 000 km au-delà de notre satellite naturel, ce qui représente le point le plus éloigné dans l’espace lointain qu’un vaisseau spatial d’équipage ait atteint à ce jour.

Comme la distance entre la Lune et la Terre est de 384 400 km (en moyenne, au fur et à mesure qu’elle s’approche et s’éloigne au cours de son orbite), le vaisseau spatial atteindra environ 448 400 km de notre planète.

D’après le site espace.com, la marque actuelle de 400 171 km provient de la mission Apollo 13, qui, en fait, n’aurait pas dû voyager aussi loin. Le vaisseau spatial a fait le tour de la lune plutôt que d’atterrir à la surface après la panne d’un réservoir d’oxygène dans le module de service.

Après environ cinq jours au DRO, Orion retournera au point le plus proche de la Lune, à 100 km d’altitude, d’où il est possible d’observer les caractéristiques distinctes de la surface lunaire, y compris ses cratères d’impact. Il utilisera ensuite ce survol rapproché pour utiliser l’attraction gravitationnelle de la Lune pour accélérer vers la Terre.

En route, il écartera le module de service, pour rentrer dans l’atmosphère à 40 200 km/h. À ce moment-là, prévu pour le 11 décembre, la capsule connaîtra des températures de près de 2 800 degrés Celsius, étant protégée par le plus grand bouclier thermique du monde (cinq mètres de diamètre).

Après une rentrée en toute sécurité, les parachutes se déploieront pour assurer une plongée précise dans l’océan Pacifique au large de la Californie, ce qui représente le test final du vaisseau spatial.

Lire la suite:

D’une durée de 26 jours, la mission Artemis 1 était principalement destinée à tester la capsule Orion et la méga fusée. Système de lancement spatial (SLS) de la NASA.

Suite à cette mission, le prochain test majeur du vaisseau spatial Orion sera le vol Artemis 2, qui représentera le premier vol de la capsule avec un équipage à bord. A cette occasion, le même trajet que le vol sans pilote sera parcouru.

Plus tard, avec la mission Artemis 3, prévue pour 2025 ou 2026, la capsule atterrira enfin au pôle sud de la Lune, emmenant la première femme et la première personne noire de l’histoire à fouler le sol lunaire, plus d’un demi-siècle. siècle après la dernière fois où nous y étions, à travers les missions Apollo.

Avez-vous regardé nos nouvelles vidéos sur Youtube?? Abonnez-vous à notre chaîne !