La Terre vue de la navette Orion en route vers la Lune est magnifique – les images magnifiques

La Terre Vue De La Navette Orion En Route Vers

La mission Artemis a décollé le 16 novembre et la NASA a partagé plusieurs vidéos à couper le souffle. Dans l’une, vous pourrez admirer la Terre derrière la navette Orion.

La Terre vue de la navette Orion.  Crédit : NASA

La Terre vue de la navette Orion. Crédit : NASA

La NASA a partagé une merveilleuse vidéo montrant la Terre derrière le vaisseau spatial Orion alors qu’il entame son long voyage vers la Lune. A 07h48 heure française le mercredi 16 novembre, Artemis a officiellement lancé, le nouveau programme spatial qui ramènera les êtres humains vers le satellite naturel. Artemis 1, une démonstration de test sans pilote, a commencé par le décollage spectaculaire de la fusée Space Launch Systems (SLS) du Pad 39B au Kennedy Space Center de Cap Canaveral, au cours duquel elle a généré une poussée de millions de kilogrammes.

Les merveilleuses images du détachement de la rampe de lancement resteront dans l’histoire de l’exploration spatiale – contrairement aux missions Apollo d’il y a 50 ans aujourd’hui on va sur la lune pour y rester – mais la NASA en a diffusé plusieurs autres très suggestives, au cours de l’espace manœuvres de fusée pour mettre la navette Orion montée sur le dessus sur la bonne trajectoire.

L’une des vidéos les plus évocatrices a été postée sur le profil Twitter de la mission et a pour protagoniste notre planète, encadrée par l’une des caméras de la navette Orion alors qu’elle est poussée à plus de 36 000 kilomètres par les Space Launch Systems. Le clip, d’une durée d’une vingtaine de secondes, montre une sorte de « faux de la Terre », avec la face sombre en bas et la face éclairée par le Soleil – bien visible en arrière-plan – en haut. « Le vaisseau spatial a capturé cet aperçu époustouflant de notre planète natale », lit-on sur Twitter posté sur le réseau social récemment racheté par Elon Musk, l’homme le plus riche de la Terre. Dans un deuxième post, on peut plutôt admirer le globe terrestre vu à plus de 90 000 kilomètres de distance, dans un plan qui montre également les panneaux solaires déjà déployés par la navette.

Ce sont des images suggestives, une sorte de « salutation » au début d’un voyage passionnant, grâce auxquelles les scientifiques testeront la sécurité de tous les sous-systèmes du vaisseau spatial et évalueront l’orbite rétrograde particulière choisie pour voler autour de la Lune. Orion est le vaisseau spatial conçu pour le transport humain qui s’éloignera le plus de la Terre, atteignant une distance maximale de plus de 480 000 kilomètres, soit environ 50 000 de plus que ceux touchés par Apollo 13, lors des manœuvres dramatiques de retour sur Terre. Il faudra encore quelques années avant de voir le premier équipage humain en orbite autour de la Lune, avec la mission Artemis 2. En 2025, Artemis 3 devrait plutôt aller au port, celui qui fera la première femme et le premier noir personne atterrit sur la lune. Artemis 1 durera 25 jours, après quoi le vaisseau spatial Orion fera un plongeon spectaculaire dans l’océan Pacifique.