Crew-1: la NASA et SpaceX reportent à nouveau le retour de l’équipage

Crew-1: la NASA et SpaceX reportent à nouveau le retour de l'équipage

La NASA et SpaceX ont annoncé jeudi (29) que le retour de l’équipage Crew-1 sur Terre a de nouveau été reporté. Le départ de la Station spatiale internationale (ISS) était programmé ce vendredi (30) avec l’atterrissage dans l’océan Atlantique, près des côtes de Floride, samedi (1er mai).

La raison, encore une fois, est le climat défavorable, avec des vents forts dans la région au-dessus des limites établies pour un retour en toute sécurité. Les équipes de la NASA et de SpaceX se réuniront ce vendredi 30 pour analyser les prochaines opportunités de retour de Crew-1.

Selon l’agence spatiale américaine, la capsule Crew Dragon est en «excellent état» à la station, et tous les membres de l’équipage sont occupés par des recherches sur la physiologie humaine, la maintenance de la station et la formation d’urgence, en plus des activités liées au départ de l’engin spatial. Équipage Dragon «Résilience».

Crew 1 la NASA et SpaceX reportent a nouveau le retour

Les onze astronautes actuellement à bord de l’ISS. En arrière-plan, l’équipage Crew-2: Shane Kimbrough, Akihiko Hoshide, Thomas Pesquet et Megan McArthur. Au milieu, l’équipage du Soyouz MS-18: Mark Vande Hei, Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrovnik. Devant l’équipe Crew-1, qui revient bientôt: Shannon Walker, Victor Glover, Michael Hopkins et Soichi Noguchi

C’est la deuxième fois que l’atterrissage de Crew-1 est reporté en raison du mauvais temps: il était initialement prévu pour ce mercredi (28). Les astronautes sont préparés à une arrivée «dynamique», surtout lorsque les parachutes sont ouverts. Michael Hopkins dit qu’il sera heureux « s’il a encore de l’appétit » lorsque la capsule atteindra l’océan.

«Avec ce nouveau véhicule, et n’ayant pas atterri auparavant, l’important est de vous assurer d’avoir une longueur d’avance sur la capsule. C’est quelque chose sur lequel nous nous sommes tous concentrés ces derniers jours, en nous préparant à l’atterrissage, en passant simplement en revue nos procédures et en nous assurant que lorsque nous entrerons dans cette séquence d’événements, nous serons prêts à partir », dit-il.

À l’atterrissage, les quatre astronautes devront faire face à la dure réalité de la pandémie de Covid-19, qui continue de sévir sur la planète. « En fait, nous serons en semi-quarantaine, tout comme au décollage, car lorsque nous revenons, notre système immunitaire est un peu déprimé », a déclaré Shannon Walker. Les astronautes sont également impatients de recevoir leurs doses de vaccin contre la maladie, ce qui, selon les médecins de la NASA, se produira sept à dix jours après l’atterrissage.

Actuellement, l’ISS a une capacité maximale et 11 membres d’équipage à bord. Il y en a quatre de Crew-1 (Shannon Walker, Victor Glover et Michael Hopkins, de la NASA, et Soichi Noguchi, de Jaxa), trois de Soyuz-MS 18 (Mark Vande Hei, de la NASA, et Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrovnik, de Roscosmos) et quatre de Crew-2 (Akihiko Hoshide, de Jaxa, Shane Kimbrough et Megan McArthur, de la NASA, et Thomas Pesquet, de l’ESA). Hoshide est le commandant de la station pendant «Expedition 65», la 65e équipe à occuper la station.

La source: Nasa