Un navire à la dérive heurte le pont Rio-Niterói et le ferme dans les deux sens ; Voir

Un Navire à La Dérive Heurte Le Pont Rio Niterói Et

Ce lundi (14), vers 18h25 (heure de Brasilia), un navire à la dérive a percuté le pont Rio-Niterói et l’a bloqué dans les deux sens. Sa libération n’a eu lieu qu’à 21h33 (heure de Brasilia).

Le vraquier São Luiz, ancré dans la baie de Guanabara, a fini par être poussé par le vent, entrant en collision avec la structure du pont, près de Niterói. Selon le centre des opérations, l’ancre du navire n’a pas résisté à la pression du vent. La marine enquête sur l’incident et aucun blessé n’a été signalé.

Lire la suite:

Le chauffeur Alexandro Belotte, qui passait par là, a réussi à capturer le moment exact où le navire heurte le pont et provoque un grand impact.

« Il y avait un vent très fort sur le pont (…) C’est là que j’ai vu le bateau et j’ai cru qu’il allait passer tout droit. Mais, à la hauteur, j’ai tout de suite pensé que c’était étrange et que je n’allais pas passer (…) La partie haute a heurté durement le pont. Instantanément, mon téléphone est tombé par terre. Il a même secoué le pont. Ça a beaucoup bougé. La voiture quitte presque une voie et va dans l’autre », a déclaré Belotte à g1.

Selon le conducteur, qui revenait d’un centre commercial à Niterói lorsqu’il a traversé le pont en direction de Rio de Janeiro, le flux de voitures était normal dans sa voie, étant plus intense pour Niterói.

« Le pire pourrait arriver. Dieu merci, rien de plus grave ne s’est produit. Mais vous devez voir si vous n’avez pas endommagé la structure du pont. La chute a été très forte », a commenté le chauffeur.

« Quand je me suis approché, j’ai vu que j’allais tomber. Je pensais que le navire était échoué, mais de nulle part il est venu vers moi », a-t-il conclu.

Trois remorqueurs sont intervenus pour retirer le vraquier. La garde portuaire et une équipe de la police fédérale des autoroutes étaient également présentes.

Un navire a la derive heurte le pont Rio Niteroi et
Les remorqueurs ont dû retirer le vraquier (Image : Reproduction)

Libération du pont

Avant la libération du pont, le maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes, a déclaré qu’il n’y avait aucun signe de dommages plus graves après les visites d’ingénieurs sur trois piliers touchés par l’accident.

Enquête de la marine

Dans une note, la marine a indiqué qu’elle enquêtait sur l’accident, précisant que le vraquier fait l’objet d’un procès et qu’il est ancré dans la baie de Guanabara depuis 2016.

« La destination du navire ‘SÃO LUÍS’ fait l’objet d’un procès. Dans l’attente de la décision de justice, le navire est resté ancré dans un emplacement défini par l’Autorité maritime, dans la baie de Guanabara, depuis février 2016, sans présenter de risques pour la navigation.

« Une Enquête sur les accidents et les faits de navigation (IAFN) sera mise en place pour enquêter sur les causes, les circonstances et les responsabilités de l’accident », ajoute-t-il.

1668479613 165 Un navire a la derive heurte le pont Rio Niteroi et
L’accident a eu des effets immédiats sur la circulation, notamment sur l’Avenida Brasil (Image : Reproduction/TV Globo)

Noeud dans le trafic

Un jour avant la proclamation de la République, l’accident sur le pont Rio-Niterói a encore perturbé la circulation sur place. Selon les informations de g1 et de TV Globo, il a été rapidement possible de constater des effets négatifs sur la route dus à l’interdiction du Pont, notamment sur l’Avenida Brasil.

Avec les informations de g1 et g1

Image en vedette : Reproduction

Avez-vous regardé les nouvelles vidéos sur Youtube du look numérique ? Abonnez-vous à la chaîne !