Retour sur la Lune reporté ? La NASA vérifie les dégâts causés par l’ouragan Nicole sur une fusée

Retour Sur La Lune Reporté ? La Nasa Vérifie Les

Comme révélé par Apparence numériquele lancement de la première mission du programme Artemis, qui inaugurera une nouvelle ère d’exploration de la Lune et de l’espace lointain, et qui aurait lieu lundi (14), a été prolongé de deux jours supplémentaires.

La raison est liée à l’ouragan Nicole, qui passe le long de la côte atlantique de la Floride, où se trouve le Kennedy Space Center (KSC), à partir duquel se trouve le complexe de véhicules. Système de lancement spatial (SLS), formé par le propulseur du même nom et la capsule Orion, va décoller.

Retour sur la Lune reporte La NASA verifie les
La mégafusée lunaire de la NASA est positionnée sur la rampe de lancement, entièrement exposée aux vents de 100 mph de l’ouragan Nicole. Image : NASA

Un communiqué publié par la NASA mardi soir (8) rapporte que, mercredi prochain (16), une fenêtre de deux heures s’ouvre à 2h04 (GMT). Si Artemis 1 quitte le sol ce jour-là, la mission sans pilote se terminera par un plongeon de la capsule Orion dans l’océan le 11 décembre.

« L’ajustement de la date de lancement permettra à la main-d’œuvre de prendre soin des besoins de leurs familles et de leurs maisons et fournira suffisamment de temps logistique pour revenir au statut de lancement après la tempête », indique le communiqué de la NASA publié mardi soir. 8).

Comme l’avait prédit le Service météorologique national des États-Unis, la tempête tropicale a frappé la région en tant qu’ouragan de catégorie 1 tôt jeudi matin, avec des vents atteignant 160 km/h. L’échelle monte jusqu’à la classe 5, lorsque les vents dépassent 250 km/h.

Déjà positionnée sur le pas de tir 39-B, la mégafusée lunaire est pleinement exposée au phénomène. Maintenant, les ingénieurs commencent leurs inspections pour s’assurer que le véhicule est intact et prêt pour ses grands débuts tant attendus.

Bien que la NASA ait déclaré dans la même déclaration que « des vents forts qui ne devraient pas stresser le SLS », selon la documentation, la fusée n’est conçue que pour résister à des rafales allant jusqu’à 138 km/h.

«Il y a presque certainement une marge de sécurité au-dessus de cela, mais est-ce 15 ou 20% plus élevé? Les fusées ne sont tout simplement pas conçues pour être frappées comme ça par des vents latéraux pendant des heures et des heures. Ars Technica, Éric Berger.

Lire la suite:

En fait, reporter encore une fois la sortie de SLS, mais en la laissant à la même semaine, était un gros pari. Comme le souligne Berger, il faudrait des jours à la NASA pour ramener la méga-fusée au bâtiment d’assemblage de véhicules (VAB) de KSC, où le véhicule a passé les derniers mois en révision après plusieurs échecs de tests humides et de tentatives de lancement depuis le début de l’année. .

D’autre part, dans quelle mesure est-il prudent de le laisser exposé aux éléments ? Ce que nous voyons là-bas, à la merci de la furie des vents de l’ouragan Nicole, ce sont des milliards et des milliards de dollars d’investissements – également du contribuable américain – littéralement sans protection.

Selon Berger, il n’est toujours pas certain que l’option de la NASA de maintenir le SLS positionné sur la plate-forme pendant l’ouragan ait été une bonne décision. Les résultats des analyses des dégâts sont attendus au cours du week-end. D’ici dimanche soir, l’agence devrait annoncer si le lancement sera possible mercredi ou si des procédures de réparation seront nécessaires sur la fusée.

Avez-vous regardé les nouvelles vidéos sur Youtube du look numérique ? Abonnez-vous à la chaîne !