Artemis 1 : la NASA retarde le lancement de sa mission à cause de la tempête tropicale

Artemis 1 : La Nasa Retarde Le Lancement De Sa

La NASA a annoncé qu’elle reporterait, pour la 3ème fois, le lancement d’Artemis 1. L’agence américaine a expliqué, ce samedi (24), qu’en raison de la tempête tropicale Ian, elle devra modifier le calendrier de la mission.

Le lancement était prévu pour mardi prochain (27), mais le phénomène météorologique qui progresse dans les Caraïbes devrait s’intensifier en un puissant ouragan dans les prochains jours et atteindre la Floride, où se trouve le Kennedy Space Center.

«L’agence adopte une approche étape par étape de son processus de prise de décision pour lui permettre de protéger ses employés en effectuant un essai sûr à temps pour répondre aux besoins de leurs familles, ainsi qu’en garantissant l’option d’aller de l’avant. avec une autre version si les prévisions météorologiques s’améliorent », a déclaré l’agence dans un communiqué.

Les membres de l’équipe de la NASA surveillent la météo avec le US National Hurricane Center pour décider quoi faire pour éviter d’éventuels dommages à la fusée SLS. L’une des alternatives de l’agence spatiale est de le protéger dans le bâtiment d’assemblage des véhicules. Si l’équipe décide de « garder » la fusée à l’intérieur du bâtiment, le processus devrait commencer tard ce dimanche soir (25) ou tôt lundi (26).

ajournements

La NASA avait déjà tenté d’effectuer le lancement le 29 août, mais celui-ci avait été annulé en raison de quelques problèmes techniques, notamment une défaillance du refroidissement de l’un des moteurs et de la soupape de ventilation de l’intertank. Et plus tôt ce mois-ci, le 3 septembre, la mission a également dû être retardée en raison d’une fuite d’hydrogène liquide dans la cavité à déconnexion rapide qui alimente la fusée.

comprendre la mission

La mission Artemis 1 consistera en un vol sans pilote de la capsule Orion autour de notre satellite naturel. Il sera lancé depuis le Kennedy Space Center à Cap Canaveral, en Floride, au sommet de la méga-fusée Space Launch System (SLS).

En cas de succès, la mission ouvrira les portes à Artemis 2 pour emmener les astronautes en orbite autour de la Lune en 2024. Et plus tard, en 2025 ou 2026, lors d’Artemis 3, donner aux humains la possibilité de remettre le pied sur le sol lunaire.

Avez-vous regardé nos nouvelles vidéos sur Youtube? Abonnez-vous à notre chaîne !