Le charbon trouvé sur le site d’impact d’un astéroïde pourrait être des micro-organismes

Le Charbon Trouvé Sur Le Site D'impact D'un Astéroïde Pourrait

Une nouvelle étude révèle qu’une série de minuscules morceaux de charbon trouvés dans quatre cratères formés par des astéroïdes sont des cadavres incinérés de micro-organismes. Les cratères, qui se trouvent en Estonie, en Pologne et au Canada, ont été créés à des milliers d’années d’intervalle.

Le charbon « a été formé par des organismes morts, brûlé et enterré par des astéroïdes », explique l’auteur principal Anna Losiak. Cette découverte renverse l’hypothèse antérieure selon laquelle les pièces, qui mesurent de quelques millimètres à quelques centimètres, provenaient d’incendies de forêt.

Losiak a choisi d’analyser des cratères plus petits, jusqu’à 200 mètres de diamètre. Ces vestiges d’impact se forment environ tous les 200 ans et présentent plusieurs opportunités d’étudier les conditions de cratérisation.

« La plupart des gens s’intéressent aux collisions gigantesques car elles sont capables de causer des dommages au niveau mondial – l’extinction des dinosaures est le seul exemple de ce type d’événement », explique Losiak.

Barbecue à micro-organismes

Le premier contact du chercheur avec le mystérieux charbon a eu lieu près d’un cratère en Estonie. Dans un premier temps, elle a recherché le « paleosoil » du site, c’est-à-dire un type de sol ancien recouvert de matériaux retirés du cratère lors de sa formation. Bien qu’elle ne puisse pas le trouver, elle est tombée sur le charbon.

« Au début, nous pensions que ce charbon avait été formé par des incendies de forêt qui se sont produits peu après l’impact », explique-t-elle. « Au fil du temps, cependant, j’ai trouvé des spécimens similaires de charbon à d’autres points d’impact d’astéroïdes, et j’en suis venu à penser qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas dans cette hypothèse. »

Ce qui l’a surprise, elle et son équipe, c’est le fait que plusieurs incendies de forêt se sont produits peu de temps avant la formation de cratères géographiquement éloignés les uns des autres et séparés par des milliers d’années.

« Cela n’avait aucun sens, alors nous avons décidé d’enquêter plus avant, en analysant les propriétés des morceaux de charbon mélangés au fond du cratère et en les comparant au charbon des incendies de forêt », dit-elle. C’est alors que l’équipe de recherche a découvert que les échantillons trouvés n’avaient rien à voir avec les incendies.

Cratères utiles avec du charbon

Le charbon trouve sur le site dimpact dun asteroide pourrait
Météorite de 30 tonnes découverte dans la région de Campo del Cielo, Argentine | Crédit : Pricila Franz, via .

Diverses entités, telles que la NASA, sont toujours à l’affût de corps extraterrestres, notamment de comètes et d’astéroïdes, susceptibles de former des cratères à la surface de la Terre. Jusqu’à présent, les experts n’ont trouvé aucune raison de s’inquiéter, mais Losiak affirme que des études comme la sienne aideront à préparer les efforts pour d’éventuels dangers extérieurs.

« Cette étude améliore notre compréhension des effets environnementaux de la formation de petits cratères », dit-elle. Quant aux impacts futurs, l’auteur assure que, grâce à ses travaux, « nous pourrons déterminer la taille et le type de zone d’évacuation nécessaire ».

Losiak et son équipe prévoient maintenant de poursuivre leurs recherches dans un groupe de cratères en Argentine, dans une région appelée Campo del Cielo.

« Nous allons collecter plus de données et d’échantillons, et j’espère que nous trouverons plus d’organismes tués par des astéroïdes », dit-elle.