James Webb enregistre des étoiles brûlantes dans la nébuleuse d’Orion

James Webb Enregistre Des étoiles Brûlantes Dans La Nébuleuse D'orion

Le télescope spatial James Webb a identifié des étoiles brûlantes dans la nébuleuse d’Orion, la région de formation d’étoiles massives la plus proche de la Terre. Ces étoiles chauffent la zone qui les entoure et les molécules qui se trouvent dans la région « explosent ».

L’étude de cette nébuleuse fait partie du programme d’observation mené par Olivier Berné de l’Institut d’astrophysique et de planétologie en France. L’image capturée par James Webb montre une partie de l’étendue visible de cette nébuleuse, qui a une masse deux mille fois celle du Soleil, en plus d’abriter des centaines d’étoiles jeunes et chaudes.

À partir de ces observations, les scientifiques visent spécifiquement à comprendre comment ces étoiles massives au centre de la nébuleuse d’Orion affectent leurs lieux de naissance en chauffant le gaz et la poussière dans leur environnement. Les connaissances antérieures combinées aux données de James Webb montrent que ce processus se produit plus intensément dans les régions de photodissociation connues. À ces endroits, la lumière intense des étoiles brise les molécules entourant l’étoile.

nébuleuse-james-webb
Image : Nébuleuse d’Orion. Crédits : NASA/ESA/CSA/STScI/R. colombari

Les étoiles, lorsqu’elles s’échauffent, dissocient la matière, ce qui fait apparaître des nuages. Cependant, ils restent suffisamment éloignés pour échapper au fort rayonnement émis par la nébuleuse. Les images produites par le télescope aideront à comprendre les détails de ce processus, fondamental pour l’étude de la matière interstellaire présente dans la Voie lactée, puisqu’elle est également composée des restes d’explosions de phénomènes tels que la nébuleuse d’Orion.

C’est une nouvelle occasion pour le télescope spatial James Webb de montrer à nouveau son potentiel d’exploration et d’observation. Cet instrument a déjà pu détecter plusieurs étoiles et conglomérats, dont l’étoile la plus lointaine jamais vue dans l’Univers, WHL0137-LS, détectée pour la première fois par le télescope spatial Hubble.

Avez-vous regardé nos nouvelles vidéos sur Youtube? Abonnez-vous à notre chaîne !