« Gateway to Hell » ouvert l’année dernière fuit maintenant du méthane

"gateway To Hell" Ouvert L'année Dernière Fuit Maintenant Du Méthane

L’année dernière, un énorme tourbillon de feu s’est ouvert dans le golfe du Mexique après l’effondrement d’un pipeline et est devenu connu comme la « porte de l’enfer » en raison de son apparence quelque peu particulière (et effrayante). Maintenant, la même plate-forme perd du méthane et le résultat pourrait être catastrophique.

Ce qui s’est passé en 2021 est le suivant : selon Pemex, l’administrateur du pipeline, il y a eu une fuite en mer et la foudre a frappé l’endroit, provoquant l’incendie qui a généré l’image devenue virale. Le tourbillon a brûlé pendant environ six heures jusqu’à ce qu’il s’éteigne.

Fuite de gaz sur le site « porte de l’enfer »

Cette fois, le problème est peut-être plus grave dans la région de la « porte de l’enfer ». Selon Reuters, la plate-forme appelée Ku-Maloob-Zaap perd du méthane en quantités alarmantes. Au moins 44 064 tonnes auraient été projetées dans l’atmosphère en seulement 24 jours. Le fait a été découvert grâce à des images satellites.

Le gaz est extrêmement toxique pour l’effet de serre, étant jusqu’à 80 fois plus dangereux même s’il ne reste pas dans l’atmosphère aussi longtemps que d’autres gaz tels que le CO2.

« En décembre, la combustion s’est arrêtée et ils ont libéré du gaz presque constamment pendant 17 jours », a déclaré à Reuters Itziar Irakulis-Loitxate, un scientifique de l’Université polytechnique de Valence. « Cette fois, cependant, ils libèrent et brûlent du gaz par intermittence tout au long du mois. »

Avez-vous regardé nos nouvelles vidéos sur YouTube ? Abonnez-vous à notre chaîne !