Des nuages ​​de sable se trouvent dans l’atmosphère « d’étoile ratée »

Des Nuages ​​de Sable Se Trouvent Dans L'atmosphère "d'étoile Ratée"

En observant l’atmosphère d’une étoile naine brune, appelée VHS 1256-1257 b, située à environ 72 années-lumière, le télescope spatial James Webb (JWST) a identifié qu’il y avait des nuages ​​de silicate planant dans cette étoile. Selon une équipe internationale d’astronomes, c’est la première fois qu’une telle détection est effectuée sur un objet de masse planétaire en dehors du système solaire.

Le sable (silicate) est composé de plusieurs minéraux formant des roches et comprend jusqu’à 90 % de la composition de la croûte terrestre. Non seulement cette découverte peut aider les chercheurs à mieux comprendre les «étoiles ratées» comme VHS 1256-1257 b, mais elle présente également une fraction de ce dont le télescope James Webb est capable.

VHS 1256-1257 b a été décrit pour la première fois en 2015. Il fait environ 19 fois la masse de Jupiter et possède une atmosphère de couleur rougeâtre. A partir de la coloration de cette structure, les scientifiques ont pu déterminer, grâce au spectre infrarouge, quelle serait la composition atmosphérique de cette étoile.

La composition atmosphérique de cette naine brune était similaire à celle trouvée dans d’autres naines brunes étudiées aux longueurs d’onde infrarouges. Selon l’article, d’autres matériaux ont également été détectés, tels que « l’eau, le méthane, le monoxyde de carbone, le dioxyde de carbone, le sodium et le potassium ».

Un point culminant de la découverte a été les longs nuages ​​de particules de silicate, probablement composés de forstérite, d’enstatite ou de quartz, en couche épaisse, avec une granulométrie submicronique. À partir de cette découverte, les scientifiques pourront confirmer que les jeunes naines brunes ont des nuages ​​de silicate irréguliers qui influencent la variabilité de la luminosité.

Selon les chercheurs, ce résultat fournit un outil pour interpréter les observations de naines brunes dans le futur.

Que sont les « étoiles ratées »

Les « étoiles défaillantes » apparaissent lorsqu’une jeune étoile n’accumule pas assez de masse pour initier la fusion de l’hydrogène dans son noyau. Il convient de noter qu’elles ont environ 13,6 fois la masse de Jupiter, c’est-à-dire que même avec une « masse insuffisante » pour se développer correctement, elle contient plus de masse que la planète la plus massive du système solaire.

Les naines brunes peuvent fusionner du deutérium ou de l’hydrogène lourd – de l’hydrogène avec un proton et un neutron dans le noyau, plutôt qu’un seul proton. Dans ce cas, la pression et la température de fusion du deutérium sont inférieures à celles de l’hydrogène, ce qui indique que les naines brunes émettent leur propre chaleur et lumière.

Elle est cependant bien inférieure à celle des autres étoiles, mais il est possible de la détecter directement, notamment dans les longueurs d’onde infrarouges, susceptibles d’être captées par James Webb, comme ce fut le cas avec VHS 1256-1257 b.

Via : Alerte scientifique

Avez-vous regardé nos nouvelles vidéos sur Youtube? Abonnez-vous à notre chaîne !