Google travaille sur de nouvelles lunettes de réalité augmentée

Google travaille sur de nouvelles lunettes de réalité augmentée

Google ne baisse pas les bras malgré l’échec des Google Glass : l’entreprise développe déjà son nouveau casque de réalité augmentée.

À ce stade, tout semble indiquer qu’il n’y a plus une seule grande entreprise technologique travaillant sur son propre casque de réalité augmentée. Selon des données révélées en exclusivité par The Verge, Google aurait accéléré le développement de « Project Iris », son projet visant à créer de nouvelles lunettes de réalité augmentée, dont le lancement serait prévu pour l’année 2024.

La source – une personne proche des projets de l’entreprise qui a préféré rester anonyme – affirme que le projet en est à un stade précoce de développement, bien qu’il ait révélé des données intéressantes, telles que la participation de l’équipe matérielle de la division Google Pixel, ou son format, rappelant celui des lunettes de ski.

Daydream, les lunettes VR de Google

C’était la Daydream View, les lunettes VR de Google

L’équipe derrière le Pixel serait impliquée dans son développement

Apparemment, les premiers prototypes développés par Google ont un design particulier, rappelant les lunettes de ski. Récemment, on a appris qu’Apple aurait également opté pour un format similaire pour son futur casque de réalité augmentée.

Il précise également que l’appareil Google utilise des caméras orientées vers l’extérieur afin qu’il soit capable de combiner des graphiques virtuels avec un flux vidéo réel. Cela permettrait de proposer une expérience de réalité mixte plus immersive que celle proposée actuellement par d’autres alternatives, comme Snap et Magic Leap.

Récemment, on a appris que Google développait son propre système d’exploitation destiné à des appareils comme celui-ci. Cependant, la source affirme que ce nouvel appareil est basé sur Android et exécute un processeur conçu par Google, probablement une variante de la puce Tensor dont équipe le Google Pixel 6.

Pour le moment, c’est tout ce que l’on sait sur « Project Iris ». L’entreprise aurait gardé le secret sur le développement, le réalisant à huis clos –littéralement– : la source affirme qu’il y a 300 personnes impliquées et que le développement se déroule dans un bâtiment séparé, accessible à l’aide d’un crédit accès spécial.

Sujets associés : Google, Google Pixel, Technologie