Google explique à quel point la charge rapide sur le Pixel 6 fonctionne vraiment (et pourquoi elle n’est pas aussi rapide qu’elle devrait l’être)

Google explique à quel point la charge rapide sur le Pixel 6 fonctionne vraiment (et pourquoi elle n'est pas aussi rapide qu'elle devrait l'être)

Pourquoi les Pixel 6 ne se chargent-ils pas aussi vite que promis ? Google détaille la technologie de charge rapide incluse dans leurs téléphones.

Google a annoncé les Pixel 6 et 6 Pro garantissant que les nouveaux modèles avaient la charge rapide la plus rapide jamais vue dans un terminal familial, pouvant atteindre 30 W de puissance à l’aide du chargeur vendu séparément.

Or, les premiers tests ont montré que, malgré ce qui était indiqué par Google, les Pixel 6 n’étaient pas capables de charger à la vitesse indiquée initialement, quel que soit le type de chargeur utilisé. Quelque chose qui, logiquement, ne convenait pas aux acheteurs de l’appareil, en particulier à ceux qui avaient payé le chargeur officiel.

Face à la polémique, Google a décidé de donner des explications via son forum de support, détaillant à quel point la recharge rapide fonctionne réellement sur ces nouveaux appareils.

Google Pixel 6 orange

Google Pixel 6 en orange en main.

Une question d’équilibre

Dans son explication, Google indique que, lors du développement de la technologie de charge rapide intégrée au Pixel 6, il a été décidé d’opter pour une approche qui assure un équilibre entre autonomie, longévité de la batterie et charge rapide.

Pour atteindre cet équilibre, le système de charge lui-même intégré aux téléphones est capable de faire varier dynamiquement la puissance obtenue, quelle que soit la puissance provenant du chargeur mural.

Quelle que soit la puissance disponible à partir de la prise murale, la puissance réelle délivrée au cours d’un cycle de charge complet varie au cours d’une seule charge. Le taux de charge à tout moment est basé sur des facteurs tels que la conception du système et des cellules de batterie, la température, l’utilisation du système et l’état de charge.

De plus, la propre batterie du téléphone a été optimisée pour prendre en charge des taux de charge élevés lorsque le niveau de la batterie est faible. Cela permet d’atteindre 50 % de batterie en une demi-heure environ avec le chargeur officiel, et d’atteindre 80 % de batterie en une demi-heure, toujours en fonction de l’utilisation que l’on fait de l’appareil et de sa température.

Et c’est là qu’intervient la controverse : malgré le fait que Google ait assuré que les appareils prenaient en charge des puissances de charge allant jusqu’à 30 W, il garantit désormais que la puissance de crête prise en charge par les Pixel 6 et 6 Pro à l’aide du chargeur mural est de 21 et 23. W respectivement, et non 30 W comme indiqué au début.

Animation de chargement du Pixel 6

L’animation utilisée par Google pour expliquer le processus de charge du Pixel 6.

Au-delà de tout ce qui précède, Google explique que le Pixel 6 peut être rapidement chargé avec les chargeurs USB PD et BC 1.2 existants, bien que le processus de charge soit plus efficace avec les chargeurs prenant en charge la norme USB PD 3.0 PPS.

Thèmes connexes : Google, Google Pixel, Téléphones, Technologie

  • Dans la combi de Thomas Pesquet - Tome 0 - Dans la combi de Thomas Pesquet