realme MagDart : prise de contact et empreintes après première utilisation

Realme Magdart : Prise De Contact Et Empreintes Après Première

Nous avons testé MagDart, le système de charge magnétique sans fil de realme.

MagDart, le système de charge magnétique de realme, est désormais une réalité. Il s’agit d’une technologie de recharge sans fil révolutionnaire qui promet de recharger notre mobile sans fil et à 50 W, en utilisant un système magnétique très similaire au MagSafe d’Apple.

Avec des temps de charge en théorie inférieurs à une heure, MagDart pourrait devenir le standard de charge pour les prochains lancements de la firme chinoise, qui sait s’aventurer vers un éventuel mobile sans ports. Il faut aussi rappeler qu’à l’instar d’Apple avec le MagSafe, l’intention de realme avec MagDart est d’ouvrir cet écosystème de recharge à d’autres fabricants afin qu’ils puissent développer des accessoires compatibles avec cette technologie.

Quoi qu’il en soit, ces jours-ci, nous avons eu le privilège de tester la charge MagDart de realme grâce à un transfert de marque. Dans notre cas spécifique, nous avons expérimenté le chargeur 50W, qui se compose d’une base de charge saisissante avec un ventilateur intégré et son chargeur mural correspondant. Comme pour le moment il n’y a pas de realme sur le marché (ou tout autre mobile Android) compatible avec cette nouvelle charge magnétique, ils nous ont également donné le realme Flash.

Comme nous en discutions à l’époque, ce realme Flash est aujourd’hui le premier smartphone Android compatible avec la technologie de recharge magnétique sans fil. Au cas où vous vous poseriez la question : non, à ce jour, nous ne savons pas si ce realme Flash sera mis en vente ou à quel prix il le sera, il ne fonctionne donc que comme une sorte de prototype avec lequel tester MagDart.

MagDart atteindra-t-il votre royaume actuel ? Il est encore trop tôt pour le savoir, mais il est vrai que realme a déjà confirmé que le realme GT aura un boîtier spécial compatible MagDart. À partir de là, il serait normal de voir cette technologie dans les futurs lancements de realme, peut-être dès 2022.

Tester la charge MagDart depuis realme

fan de Realme MagDart

L’épaisseur du chargeur est due au fait qu’il porte un petit ventilateur à l’intérieur / Photographie : Dídac Dalmases

Une fois les présentations faites, nous allons commenter un peu comment s’est passée notre expérience avec ce nouveau produit. Comme nous l’avons mentionné au début, bien que MagDart et le realme Flash soient livrés avec une demi-douzaine d’accessoires, dans notre cas, nous nous sommes concentrés sur le chargeur magnétique 50W.

Il s’agit d’une base de recharge carrée d’une certaine épaisseur sur laquelle on peut poser son mobile pour qu’il puisse se recharger sans câbles et en un temps record. Contrairement aux stations de recharge sans fil conventionnelles, la technologie magnétique de MagDart permet aux appareils d’être chargés à une puissance plus élevée sans entraîner une augmentation nécessaire de la température.

De la même manière, la grâce de ce système à base d’aimants est qu’il nous permet d’aligner plus facilement l’arrière de notre mobile avec les bobines d’induction du chargeur. En d’autres termes : en utilisant MagDart, nous savons que le mobile « colle » à la base et se charge. Point. Il n’est pas nécessaire de vérifier que tout est bien en place ou de vérifier encore et encore que l’appareil est en charge.

realme MagDart en cours d'utilisation

Le chargeur 50W MagDart est capable de charger un mobile avec une batterie « typique » en un peu moins d’une heure / Photographie de Dídac Dalmases

En plus du chargeur 50W que nous avons testé, il existe également une base de charge beaucoup plus fine avec une esthétique très similaire à celle du MagSafe d’Apple. Bien que nous n’ayons pas pu le voir en fonctionnement, nous avons pu observer son épaisseur (il ne mesure que 3,9 millimètres) et comment il s’adapte parfaitement au dos magnétique du realme Flash.

Cet autre chargeur sans fil maintient une puissance de charge de 15W et, selon realme, il est capable de recharger complètement le realme Flash en environ une heure et demie. Contrairement au chargeur 50W, celui-ci ne comprend pas de ventilateur, il n’émet donc évidemment aucun son.

prise Realme MagDart

Le realme Flash sur la base magnétique 15W. Il fait 3,9 millimètres d’épaisseur / Photographie de Dídac Dalmases

Pour en revenir au chargeur 50W qui Oui* Nous avons testé, de realme, ils assurent que vous pouvez charger le realme Flash en moins d’une heure, ce qui dans notre cas n’a pas été complètement rempli. Il faut aussi dire que la vitesse de chargement n’est pas « proportionnelle ». Autrement dit, si une charge de 0 à 100 prend une heure, une charge de 50 à 100 ne prendra pas une demi-heure. En fait, cela prendra beaucoup plus de temps.

L’autre « bémol » de ce chargeur 50W est que, puisqu’il abrite un petit ventilateur à l’intérieur, on entendra un très léger bruit lors de son utilisation. On n’est même pas proche du bruit que peut émettre le ventilateur de notre PC mais c’est vrai que c’est pour le moins rare. Après tout, personne n’est habitué à utiliser un chargeur avec un ventilateur intégré …

Realme MagDart inutilisé

L’adhérence du chargeur 50W au mobile est remarquable / Photographie : Dídac Dalmases

Pour le reste, cette base de chargeur particulière est connectée via un câble USB-C à l’adaptateur secteur et à la prise. Logiquement, pour en tirer le meilleur parti, il faut le coupler avec le chargeur mural 50W. Ainsi nous avons un ensemble (chargeur et adaptateur secteur) assez encombrant à transporter d’un endroit à un autre, donc si vous voulez un chargeur de voyage, viser la vitesse maximale n’est peut-être pas le plus pratique, étant plus conseillé d’opter pour le chargeur de base 15W et sa fiche correspondante.

Motorola montre au monde sa nouvelle technologie de recharge sans fil à distance

Quoi qu’il en soit, la chose vraiment intéressante à propos du MagDart, que nous utilisions le chargeur 50W ou 15W, est la commodité. Il est vrai que la vitesse de chargement est bonne et assez compétitive (par exemple par rapport à celle du MagSafe d’Apple), mais à notre avis, l’attrait principal réside dans la fixation facile des bases de chargement. Ils collent, ils fonctionnent bien et ce qui est plus important : on peut utiliser le mobile pendant qu’il est en charge.

Si nous ajoutons à cela la gamme d’accessoires de charge MagDart avec laquelle Realme travaille, nous sommes confrontés à une technologie vraiment prometteuse. On parle ici d’une base de recharge 2 en 1 qui permet de recharger le mobile sur un support vertical ou en itinérance (puisqu’une partie de ce support devient un banque de puissance), de différentes housses auxquelles on peut attacher les bases de recharge, du realme MagDart Beauty Light… Ce sont des accessoires qui ne sont pas encore sortis officiellement mais qui ont beaucoup de potentiel.

En résumé, malgré le fait que le label « prototype » pèse toujours sur le kit de charge magnétique realme, la vérité est qu’il constitue une avancée importante dans le secteur. En l’absence de précisions comme la vitesse de charge ou la dissipation de température et sachant quelle sera sa fourchette de prix, on ne peut qu’attendre sa sortie sur le marché, qui devrait intervenir dans les prochains mois. Tout est à écrire.

Sujets connexes: Téléphones, Téléphones chinois, Realme, Technologie