C’est le mobile avec le meilleur écran du monde

C'est Le Mobile Avec Le Meilleur écran Du Monde

L’écran du Huawei P50 Pro est numéro un mondial avec un chiffre de 93 points.

Les trois composants matériels que nous apprécions généralement le plus dans un terminal mobile sont l’écran, les caméras et la batterie. DxOMark est un site spécialisé dans la comparaison des caméras des smartphones et dans l’attribution d’une note à chaque mobile.

Mais il ne se consacre pas seulement à analyser les caméras des appareils mobiles, mais teste également minutieusement leurs écrans pour trouver le mobile avec le meilleur écran au monde et c’est, aujourd’hui, le Huawei P50 Pro.

Écran Huawei P50 Pro

Le Huawei P50 Pro est le smartphone avec le meilleur écran au monde, selon DxOMark

Le Huawei P50 Pro n’a pas de services 5G ou Google, mais il a le meilleur écran au monde

Un rapport préparé par DxOMark révèle que le Huawei P50 Pro, bien qu’il ne dispose pas de connectivité 5G ou de services Google, est le nouveau leader dans son classement des terminaux avec les meilleurs écrans au monde, obtenant un chiffre de 93 points, dépassant ainsi le Samsung Galaxy S21 Ultra qui est celui qui occupait jusqu’à présent la première position avec un chiffre de 91 points.

Téléchargez ici les fonds d’écran des Huawei P50 et P50 Pro (ils sont gratuits)

Dans cette analyse, l’écran du Huawei P50 Pro a été comparé à celui de ses trois grands rivaux dans le haut de gamme : le OnePlus 9 Pro, le Samsung Galaxy S21 Ultra et l’iPhone 12 Pro.

DxOMark analyse toujours un écran mobile selon six échelles :

  • Lisibilité
  • Couleur
  • Vidéo
  • Mouvement
  • j’ai touché
  • Artefacts

Ensuite, nous détaillons les résultats du Huawei P50 Pro dans chacun de ces domaines, en le comparant à ses concurrents.

Lisibilité

Afin de mesurer la lisibilité de l’écran, DxOMark utilise l’application galerie de l’appareil pour afficher une image fixe et ainsi mesurer la luminosité, le contraste, le gamma, l’impact de la lumière bleue, etc. sur l’écran du terminal.

Le Huawei P50 Pro a un niveau de luminosité adéquat à la fois dans des conditions de faible luminosité et dans des conditions extérieures ombragées, comme vous pouvez le voir dans les images que nous laissons sous ces lignes :

Huawei_read_indoor-1024x248

Lisibilité en intérieur, de gauche à droite : Huawei P50 Pro, OnePlus 9 Pro, Samsung Galaxy S21 Ultra 5G et iPhone 12 Pro

Huawei_212_Readability_Gallery_shades-1024x238

Lisibilité dans des conditions ombragées en extérieur, de gauche à droite : Huawei P50 Pro, OnePlus 9 Pro, Samsung Galaxy S21 Ultra 5G et iPhone 12 Pro

Mais là où la lisibilité est fortement réduite, c’est sous l’impact de la lumière directe du soleil, comme on peut le voir sur l’image suivante :

Huawei_212_Readability_Gallery_sunlight-1024x245

Lisibilité au soleil, de gauche à droite : Huawei P50 Pro, OnePlus 9 Pro, Samsung Galaxy S21 Ultra 5G et iPhone 12 Pro

De plus, sur une note positive, les adaptations du terminal aux changements d’éclairage ambiant sont fluides et rapides, sans étapes visibles, bien qu’il soit un peu lent lorsqu’il réagit à des niveaux de lumière accrus.

Enfin, il faut souligner que le filtre de lumière bleue (BLF) n’affecte pas le contraste, donc la lisibilité du Huawei P50 Pro dans des conditions sombres est toujours adéquate.

Couleur

Dans ce cas, DxOMark revient à l’utilisation de l’application Galerie de l’appareil pour afficher une image fixe afin de mesurer le point blanc, la gamme, l’uniformité, la fidélité des couleurs et l’impact du filtre de lumière bleue, etc. sur l’écran du terminal.

La première conclusion de cette rubrique est que le Huawei P50 Pro, comme beaucoup d’autres appareils, n’adapte pas sa couleur à l’éclairage ambiant et à l’intérieur, une couleur jaune-verdâtre est souvent légèrement appréciée, même si elle n’est pas trop gênante sur le coup. voir des photos ou du texte, comme on peut le voir dans l’image que nous vous laissons ci-dessous :

Huawei_color_indoor-1024x363

Rendu des couleurs en intérieur, de gauche à droite : Huawei P50 Pro, OnePlus 9 Pro, Samsung Galaxy S21 Ultra 5G et iPhone 12 Pro

Cette couleur jaune verdâtre est beaucoup plus visible à l’extérieur en plein soleil, comme on peut le voir sur l’image suivante :

Huawei_342_Color_rendering_sunlight-1024x335

Rendu des couleurs sous le soleil, de gauche à droite : Huawei P50 Pro, OnePlus 9 Pro, Samsung Galaxy S21 Ultra 5G et iPhone 12 Pro

De plus, le filtre de lumière bleue n’est pas très efficace et bien que le Huawei P50 Pro affiche une légère teinte jaune, la couleur reste acceptable :

Huawei_372_Color_BLF_On-1024x554

Filtre de lumière bleue activé, de gauche à droite : Huawei P50 Pro, OnePlus 9 Pro, Samsung Galaxy S21 Ultra 5G et iPhone 12 Pro

Vidéo

Dans ce cas, DxOMark utilise l’application vidéo ou le navigateur mobile pour afficher du contenu dynamique sur l’écran de l’appareil et ainsi mesurer la luminosité, le contraste, le gamma et la couleur.

Le Huawei P50 Pro est plus lumineux en général, ce qui a un impact positif sur la représentation des couleurs dans les vidéos et en fait un bon appareil pour visualiser du contenu HDR10, comme on peut le voir sur l’image suivante :

Huawei_412_Luminosité_HDR-1024x425

Luminosité vidéo, de gauche à droite : Huawei P50 Pro, OnePlus 9 Pro, Samsung Galaxy S21 Ultra 5G et iPhone 12 Pro

Dans les vidéos HDR10, nous pouvons voir le même ton jaune que dans les images fixes, bien que la couleur du P50 Pro soit presque aussi bonne que celle du Samsung Galaxy S21 Ultra :

Huawei_442_Video_Color-1024x422

Représentation des couleurs en vidéo, de gauche à droite : Huawei P50 Pro, OnePlus 9 Pro, Samsung Galaxy S21 Ultra 5G et iPhone 12 Pro

Mouvement

Le Huawei P50 Pro a montré des chutes d’images à 30 ips et 60 ips dans les tests de DxOMark, comme indiqué ci-dessous :

Malgré cela, des chutes d’images sont parfois perceptibles lors du jeu, en particulier pendant les deux premières minutes du jeu, et cela ne montre aucun doublement des images.

Sur une note positive, contrairement à de nombreux autres smartphones qui ont tendance à montrer au moins quelques légers décalages, le Huawei P50 Pro réagit très bien à cet égard, car les vidéos reprennent instantanément après avoir déplacé le curseur de lecture vers l’avant ou l’arrière, ce qui rend l’expérience utilisateur très agréable.

j’ai touché

Le Huawei P50 Pro s’est très bien comporté lors des tests tactiles effectués par DxOMark, car les coins et les bords du terminal sont faciles à utiliser et il est vraiment fluide lorsque vous utilisez les commandes tactiles pour jouer à des jeux vidéo.

Bien que le défilement des pages Web soit assez fluide, vous remarquez un petit décalage lors du défilement des photos dans l’application Galerie.

Huawei brevète une méthode révolutionnaire pour éliminer les rayures de l’écran de votre mobile

Artefacts

Dans cette dernière section, le Huawei P50 Pro a un excellent contrôle du scintillement et contrôle également très bien les touches fantômes. Bien que le saccade soit légèrement visible à 24 ips, il ne l’est pas à 30 et 60 ips.

En fait, le seul point négatif que les analystes de DxOMark ont ​​trouvé dans l’appareil Huawei était l’aliasing ou le chevauchement, ce qui est apprécié lors des jeux vidéo.

Sujets connexes : Huawei, Huawei P, Téléphones, Téléphones chinois