A quoi sert CyberDog, le chien robotique de Xiaomi

A Quoi Sert Cyberdog, Le Chien Robotique De Xiaomi

Xiaomi a surpris le monde avec le CyberDog, un chien robotique plein de capteurs capable de supporter 4 kilos de poids.

L’événement matériel d’été de Xiaomi est particulièrement chargé de nouvelles. Outre de nouveaux smartphones comme le Mi MIX 4 et des tablettes comme le Mi Pad 5, la firme chinoise a également laissé un espace pour ses « expérimentations ».

L’un des grands protagonistes de cet événement était sans aucun doute le CyberDog, un chien robotique – d’apparence terrifiante – inspiré du robot quadrupède de Boston Dynamics, que Xiaomi a sorti de sa manche sans préavis.

Mais quel est l’objectif de Xiaomi avec ce produit ? Au-delà de démontrer ses avancées dans les domaines de la robotique et de l’intelligence artificielle, le CyberDog a des finalités différentes selon le type d’usage qui va lui être donné.

Xiaomi CyberDog

Le CyberDog de Xiaomi est un chien robotique doté de dizaines de capteurs pour détecter ce qui se passe autour de lui.

Un robot éclaireur bourré de capteurs (fait des culbutes en arrière)

CyberDog est la première incursion de Xiaomi dans la robotique, et c’est un quadrupède basé sur une plate-forme ouverte, permettant aux développeurs de collaborer pour façonner l’avenir du robot. Les passionnés de robotique intéressés par CyberDog pourront rivaliser ou co-créer avec d’autres fans de Xiaomi, conduisant ensemble le développement et le potentiel de ces robots.

Il dispose de 11 capteurs de haute précision, adossés à un processeur haute performance pour permettre au CyberDog d’analyser son environnement à la recherche d’obstacles ou d’objets avec lesquels interagir grâce à ses quatre pattes motorisées, qui lui permettent d’atteindre une vitesse maximale de 3, 2 mètres par seconde, ainsi que des pirouettes et des mouvements préprogrammés. De plus, il est capable de supporter une charge de 3 kilogrammes, ce qui est bien en deçà des 14 kilogrammes supportés par le robot Boston Dynamics.

Le fait d’avoir une capacité de charge de seulement trois kilos nous amène à penser que l’approche de Xiaomi envers cette montre est un peu plus « domestique » que celle de Boston Dynamics et d’autres sociétés spécialisées dans la robotique. En fait, cela a été démontré par Xiaomi lui-même avec les fonctions et fonctionnalités qu’il a intégrées au CyberDog.

Par exemple, il est possible de contrôler les mouvements et les actions du robot via le mobile, ainsi que de lui demander d’effectuer des opérations via le système de commande vocale, épaulé par les différents microphones qu’il a répartis dans tout son corps.

Cela permet, par exemple, de contrôler les appareils de notre maison intelligente à travers le robot comme s’il s’agissait d’un haut-parleur intelligent avec des jambes.

Mais bien sûr, ce n’est pas la seule chose que vous pouvez faire. Xiaomi a équipé son robot quadrupède d’un système de reconnaissance faciale qui permet d’activer un mode de suivi, par lequel le robot commencera à nous suivre de manière autonome, analysant nos mouvements à chaque étape. Ceci, ajouté à sa capacité de charge, peut faire du CyberDog l’assistant ultime lors du chargement de l’achat ou d’autres objets de poids, tant qu’ils ne dépassent pas la capacité de charge.

Contrôle CyberDog depuis un mobile

Le CyberDog peut être contrôlé via un mobile.

De plus, la technologie de cartographie le rend idéal pour créer des cartes virtuelles de lieux difficiles d’accès. De plus, grâce à ses différents capteurs et caméras, il peut faire office de système de surveillance.

Les possibilités du Xiaomi CyberDog sont potentiellement illimitées. Cependant, aujourd’hui, le projet est une toile vierge, sur laquelle les développeurs et les passionnés de robotique devront capturer leurs idées et les concrétiser, en profitant de l’écosystème ouvert créé par Xiaomi. Dommage que le robot ne quitte pas la Chine… du moins pour l’instant.

Thèmes connexes : Technologie, Xiaomi