C’est officiel : iOS 17.4 permettra les stores d’applications tiers dans l’UE

Es oficial: iOS 17.4 permitirá las tiendas de aplicaciones de terceros en la UE

iOS 17.4 marquera un tournant historique dans iOS : les stores d’applications tiers deviendront une réalité

C'est officiel : iOS 17.4 permettra les magasins d'applications tiers dans l'UE
Apple permettra le sideloading sur iOS 17.4

Après de nombreuses rumeurs, Apple a officiellement annoncé ce à quoi nous pouvions nous attendre: le sideloading deviendra une réalité sur iOS avec le lancement d’iOS 17.4. Cette pratique permettra aux utilisateurs de l’Union européenne de télécharger des applications et d’utiliser des stores alternatifs à l’App Store. Cependant, Apple a mis en place une méthode pour que cela ne pose aucun problème de sécurité pour les utilisateurs.

Voici comment fonctionnera le sideloading sur les iPhone et iPad de l’UE

La manière dont Apple implémentera le sideloading est assez particulière. D’une part, il proposera plus de 600 nouvelles API, une analyse approfondie des applications, des fonctions pour les moteurs de recherche alternatifs et des options pour le traitement des paiements. Ces API permettront à ceux qui souhaitent créer leur propre store alternatif à l’App Store de le faire en suivant certaines directives et sans présence de logiciels malveillants.

Les stores d’applications tiers fonctionneront comme une application iOS qui pourra installer d’autres applications sur un iPhone ou un iPad. Tout développeur pourra créer une plateforme d’applications, à condition de respecter les critères d’Apple en matière d’expérience client, de prévention de la fraude, de service client, et plus encore. Ces stores d’applications pourront être téléchargés depuis l’App Store. Bien qu’il ne soit pas clair, il semble qu’il ne sera pas possible de télécharger des applications individuelles en dehors de ces stores, uniquement à travers les stores tiers.

Les applications tierces seront également soumises à un processus de vérification, et l’iPhone ou l’iPad sera capable de détecter les logiciels malveillants afin d’alerter l’utilisateur. De plus, il est important de souligner que aucune commission ne sera prélevée pour ce type d’applications (stores), comme prévu (seule une seule taxe de 0,50 euro sera appliquée pour l’installation du compte dans le système), et les frais actuels passeront de 30% à 17% pour les grandes applications. En ce qui concerne les abonnements, la commission passera de 15% à 10%.

De plus, il y a d’autres points à prendre en compte concernant tous ces changements :

  1. Incorporation de moteurs de navigation tiers. C’est-à-dire que WebKit ne sera plus celui utilisé par défaut.
  2. Accès aux stores d’applications tiers.
  3. Sideloading sur les iPhone et iPad de l’UE.
  4. Mise en place de méthodes de paiement alternatives au sein des applications.
  5. Ouverture du NFC.

Tous ces changements seront appliqués dans iOS 17.4 une fois qu’il sera lancé. Apple a jusqu’à la première semaine de mars pour les mettre en œuvre et se conformer à la loi sur les marchés numériques, donc nous pouvons nous attendre à la version finale avant le 6 mars.