iOS 17.4 pourrait être la version permettant le Sideloading sur les iPhone de l’UE

iOS 17.4 podría ser la versión que permita el Sideloading en los iPhone de la UE

La première bêta d’iOS 17.4 sera publiée cette semaine, une version qui permettra le Sideloading sur les iPhone de l’UE

iOS 17.4 pourrait être la version qui permet le Sideloading sur les iPhone de l'UE
iOS 17.4 permettrait le Sideloading sur les iPhone de l’UE

Apple a jusqu’au 6 mars pour se conformer à la Loi sur les marchés numériques de l’UE, qui l’obligera, entre autres choses, à autoriser le Sideloading sur les iPhone de l’Union européenne. Cela signifie que les utilisateurs pourront télécharger des applications en dehors de l’App Store et utiliser des boutiques d’applications tierces. Tout cela pourrait être mis en place dans iOS 17.4, la prochaine version que lancera Apple.

iOS 17.4 devrait être lancé avant la date limite afin de se conformer à la loi. Par conséquent, il est probable que la première bêta de cette version soit lancée dès cette semaine pour laisser le temps nécessaire à sa préparation. Cependant, il est peu probable que le Sideloading soit disponible dans les premières bêtas ; il pourrait être ajouté dans l’une des dernières versions.

La première bêta d’iOS 17.4 arrive bientôt

Sideloading selon Apple

Craig Federighi lors d’une conférence contre le Sideloading

Comme mentionné précédemment, il est très probable que la première bêta d’iOS 17.4 soit lancée dès cette semaine. Cependant, il n’est pas clair si la possibilité d’avoir des boutiques d’applications tierces ou de télécharger des applications en dehors de l’App Store sera incluse. Rappelons que dans d’autres versions bêta, des fonctionnalités telles que les nouveaux sons de sonnerie ont été ajoutées dans les dernières versions.

Apple s’est toujours opposé à autoriser le Sideloading sur l’iPhone, car l’entreprise estime que cela nuirait à la sécurité et à la vie privée des utilisateurs. Ils ont essayé d’éviter cette obligation de différentes manières, en affirmant, par exemple, que l’App Store ne peut pas être considéré comme une plateforme unique, car ils en gèrent cinq différentes (iPhone, iPad, Mac, Apple TV et le nouvel Apple Vision Pro).

Il est très probable qu’Apple fasse le strict minimum pour se conformer à la Loi sur les marchés numériques, tout comme ils l’ont fait avec la permission donnée aux développeurs de proposer leurs propres paiements externes à l’App Store aux États-Unis. Rappelons qu’ils devront demander une autorisation pour obtenir un lien spécial et que des commissions continueront d’être prélevées sur les paiements, bien que celles-ci soient légèrement réduites, passant de 27% à 12%.

Nous verrons comment Apple implémente le Sideloading sur les iPhone de l’UE, mais il est clair qu’ils y apporteront leur touche personnelle et sensibiliseront les utilisateurs aux effets que cette pratique peut avoir. Il sera également intéressant de connaître les explications qu’ils donneront après avoir défendu leur opposition à cette pratique.