Le PDG de Google prévient : il y aura plus de licenciements cette année

El CEO de Google avisa: habrá más despidos este año

Sundar Pichai, PDG de Google, a déclaré que les récents licenciements visent à « simplifier les opérations »

Le PDG de Google prévient : il y aura plus de licenciements cette année
Sundar Pichai, PDG de Google / Image de Wikimedia

Il y a seulement quelques semaines, nous avons informé de la décision de Google de licencier des centaines de ses employés affectés à différents projets, y compris une partie de l’équipe de Google Assistant. Et tout indique que cette vague de licenciements ne sera pas la dernière que nous verrons, car le PDG lui-même de l’entreprise, Sundar Pichai, a clairement indiqué que les effectifs subiront de nouvelles restructurations prochainement.

Il l’a indiqué dans une circulaire interne envoyée cette semaine, où il a clairement précisé que Google a des objectifs ambitieux et que l’entreprise a l’intention d’investir dans ses priorités principales tout au long de cette année 2024, ce qui se traduira par des « décisions difficiles », notamment la réduction d’emplois.

Google licenciera davantage d’employés en 2024

Au cours des derniers mois, l’effectif de Google a subi une série de restructurations qui ont inclus des licenciements et des changements de département pour certains employés. Dans certains cas, des milliers d’employés ont été licenciés en peu de temps.

Pichai indique que les futures restructurations n’auront pas un impact aussi important sur le nombre d’employés et n’affecteront pas non plus tous les départements de la même manière. Cependant, il met en garde contre le fait que la direction de l’entreprise devra prendre des décisions difficiles au cours des prochains mois.

Dans son communiqué, Pichai a également confirmé que ces mesures seront prises dans le but de simplifier l’exécution en éliminant des couches au sein de l’entreprise et en accélérant la vitesse.

Google n’est pas la seule entreprise à avoir dû licencier une partie de son personnel ces derniers mois. Twitch a été l’une des dernières, licenciant 35% de ses employés, et peu avant Spotify avait fait de même, en licenciant 17% de tous ses employés.