Mauvaises nouvelles : si vous possédez ce Xiaomi de la série 11, il est très probable que vous ne pourrez pas mettre à jour vers HyperOS

Malas noticias: si tienes este Xiaomi de la serie Mi 11 es más que probable que no podrás actualizar a HyperOS

Il est évident que tous les appareils Xiaomi ne seront pas mis à jour vers HyperOS, mais il y en a certains que nous pouvions espérer qu’ils le fassent mais il ne semble pas qu’ils aient cette chance. C’est précisément le cas du populaire Xiaomi Mi 11 Lite 5G, un téléphone portable qui n’a pas duré longtemps en vente et qui, malheureusement, tous les indicateurs indiquent qu’il ne pourra pas être mis à jour vers ce système d’exploitation.

Nous avons également pu le découvrir grâce à GSMChina, une information qui assure que Xiaomi ne développe aucune mise à jour pour cet appareil comme il le fait avec le reste de la série Xiaomi Mi 11, une nouvelle assez frappante car à peine deux ans se sont écoulés depuis son lancement officiel sur notre marché.

Si vous avez un Xiaomi Mi 11 Lite 5G, il faudra dire au revoir à HyperOS

Apparemment, la dernière version interne de MIUI pour ce Xiaomi Mi 11 Lite 5G est MIUI-23.8.31 et il n’y a aucun développement ou test enregistré de HyperOS, ce qui laisse penser qu’il ne pourra pas être mis à jour, surtout si l’on considère que même la série Xiaomi Mi 10 dispose de ce type de compilations à des fins de test.

Xiaomi Mi 11 Lite 5g
Apparemment, cela peut être attribué à la production limitée du Qualcomm Snapdragon 780G qui était distribué par Samsung et aux quelques unités qui ont été fabriquées de ce Mi 11 Lite 5G. En réalité, la variante Xiaomi Mi 11 Lite 5G NE est passée à utiliser un Qualcomm Snapdragon 778G et celui-ci dispose de tests internes de HyperOS, ce qui rend les indications assez claires.

Pour le moment, cette information n’est pas confirmée à 100% par Xiaomi, mais les tests parlent d’eux-mêmes. Cependant, il nous semble important d’être un peu patients jusqu’à ce que l’avenir de cet appareil puisse être éclairci, il faudra donc rester attentifs aux informations qui pourraient continuer à émerger au cours des prochains mois.