Pourquoi les ministres de France sont-ils interdits d’utiliser WhatsApp comme application de messagerie

Por qué los ministros de Francia tienen prohibido usar WhatsApp como app de mensajería

Les membres du gouvernement devront remplacer WhatsApp par Tchap ou Olvit, deux applications françaises.

Pourquoi les ministres français sont interdits d'utiliser WhatsApp comme application de messagerie
L’application populaire ne pourra pas être utilisée par les ministres

La Première ministre française, Élisabeth Borne, a ordonné aux membres de son gouvernement de désinstaller les principales applications de messagerie, parmi lesquelles WhatsApp, Telegram et Signal. Selon elle, elles ne sont pas suffisamment sécurisées. Elle a exigé de les remplacer par Tchap ou Olvit, deux applications françaises, qui sont plus sûres selon Borne.

Jusqu’au 8 décembre pour les remplacer

La circulaire qui exige la désinstallation de WhatsApp, parmi d’autres applications de messagerie, a été publiée le 22 novembre. Elle est signée par Borne et s’adresse à ses ministres, secrétaires d’État, directeurs de cabinet et membres du cabinet. Elle affirme que les principales applications de messagerie instantanée ne sont pas exemptes de failles de sécurité, ce qui empêche de garantir la sécurité des conversations et des informations partagées via ces applications. Le média français Le Point en a été le révélateur.

La solution de la Première ministre est détaillée dans la publication : installer Olvit. « Pour contrer les menaces découlant de l’utilisation de ces applications, l’entreprise française Olvit a développé un service de messagerie instantanée qui garantit la protection des données de ses utilisateurs grâce à un annuaire décentralisé et au chiffrement de bout en bout des messages, tout en conservant les mêmes fonctionnalités que les applications actuelles » indique-t-elle. Ils peuvent également utiliser une autre application appelée Tchap.

Pourquoi les ministres français sont interdits d'utiliser WhatsApp comme application de messagerie

Olvit est une application développée en France

À partir du 8 décembre, ils ne pourront pas utiliser d’autres applications de messagerie que Tchap ou Olvit. La première est destinée aux fonctionnaires français et a été développée il y a 3 ans. En revanche, Olvit a été créée par une start-up homonyme de 15 personnes basée à Paris. Les deux sont françaises.

La décision a suscité la controverse. Pour les autres services de messagerie, il est grave que la Première ministre française recommande de ne pas les utiliser pour les membres de son gouvernement parce qu’ils ne sont pas suffisamment sécurisés. En revanche, bien que Tchap ait été spécifiquement développée pour répondre aux besoins de communication des fonctionnaires français, Olvit est une application sans ingérence gouvernementale. Cependant, l’Agence nationale française de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) lui a accordé la certification de sécurité de niveau maximal après avoir examiné son code et tenté de le pirater pendant 35 jours, sans trouver aucune faille.

TikTok ne peut pas non plus être installée sur les téléphones des fonctionnaires français, ce qui inclut les membres de leur gouvernement. Le gouvernement français a ordonné à ses fonctionnaires de désinstaller l’application chinoise sur leurs terminaux, justifiant cette décision au nom de la sécurité de leurs informations personnelles. La Commission et le Conseil de l’Union européenne l’ont d’abord fait en février 2023, puis le gouvernement français a mis en place l’interdiction dans le pays. De l’autre côté de l’Atlantique, la ville de New York a suivi la même voie.

Pour être toujours à jour avec les dernières technologies, abonnez-vous à notre chaîne officielle et vérifiée Netcost-security.fr sur WhatsApp.

Détente, découvrez l’évolution du nombre de smartphones vendus par marque au fil du temps dans la vidéo ci-dessous :

YouTube video