Cet animal était éteint depuis 85 ans : il n’a pas d’yeux et brille en réfléchissant la lumière, mais il est toujours très vivant

Este animal llevaba 85 años extinto: no tiene ojos y brilla reflejando la luz, pero sigue muy vivo

La technologie a réussi à décrypter la survie de cet animal qui était considéré comme éteint.

Cet animal était éteint depuis 85 ans : il n'a pas d'yeux et brille en réfléchissant la lumière, mais il est toujours en vie
L’Australie abrite une grande diversité de formes de vie, ceci en est une | Image : IFL Science

Il existe de nombreux animaux éteints. L’un des plus célèbres est le tigre de Tasmanie, mais la vérité est qu’il y a beaucoup plus d’animaux qui contribuent lentement à la perte de diversité dans notre monde. Beaucoup d’entre eux disparaissent à cause de l’empreinte humaine, tandis que d’autres voient tout simplement leur habitat dominé par d’autres animaux ou subissent un revirement environnemental naturel. Il y a 85 ans, nous pensions qu’un petit animal avait disparu alors qu’il était encore vivant : la taupe de Winston.

C’est un animal aux capacités étonnantes. Il est capable de s’orienter, bien qu’il n’ait pas d’yeux à proprement parler, et son pelage brille de manière iridescente avec des reflets dorés et lumineux lorsqu’il est exposé à la lumière du soleil. Ainsi, cet animal basé en Afrique du Sud est vraiment original, mais aussi très insaisissable, car il a des sens vraiment très développés.

Cependant, pour découvrir son existence, une technologie de pointe a été nécessaire, car c’est un animal plutôt fuyard.

La taupe de Winston, un animal surprenant

La technologie a permis que la taupe de Winston, un animal aux caractéristiques si particulières qu’il a réussi à échapper à l’homme pendant plus de 85 ans, soit découverte parmi les dunes immaculées d’Afrique du Sud.

La taupe de Winston n’est pas aveugle, elle n’a tout simplement pas d’yeux, mais ses sens sont si avancés que toute sorte de vibration les met en alerte et en fuite. C’est pourquoi, bien qu’il ait été déclaré éteint en 1936, on soupçonnait légèrement que sa population avait considérablement diminué. De plus, son pelage est immaculé et brille sous les rayons du soleil, ce qui lui permet de se camoufler parfaitement dans les dunes de la région sud-africaine où il habite.

Grâce à l’ADN environnemental (eDNA en anglais), il a été possible de récupérer un enregistrement minimal de cet être vivant. Sachant que l’animal vivait dans un habitat très spécifique, ils ont essayé de récupérer des molécules de matériel génétique de celui-ci à travers cet environnement.

Le fait que la taupe de Winston ait finalement été retrouvée est une excellente nouvelle. Non seulement cela nous permet de découvrir que cet animal est toujours en vie, mais cela ouvre également la voie à l’utilisation de ces techniques pour trouver d’autres animaux tout aussi insaisissables. Beaucoup d’animaux que nous pensions éteints sont en réalité absents depuis des décennies, car ils sont capables d’éviter l’œil humain avec une grande maîtrise.

Il est difficile de savoir quels animaux sont toujours vivants et ont réellement échappé à nos radars. Cependant, le rythme d’extinction des animaux qui partagent notre planète reste préoccupant.

En résumé, la taupe de Winston présente des caractéristiques très spécifiques :

  • Cet animal est incroyablement craintif, ce qui le pousse à adopter un profil bas et à rester très discret.
  • En réalité, on le croyait éteint.
  • Il vit dans des dunes de sable, et lorsqu’il ressent une vibration qu’il ne reconnaît pas, il s’enfuit rapidement pour éviter d’être découvert.
  • C’est donc grâce à l’ADN environnemental, c’est-à-dire à travers les molécules de matériel génétique présentes dans son habitat habituel, qu’on a pu retrouver cet animal.
  • Ce ne fut pas une tâche facile. Au contraire, il a fallu perfectionner au maximum la technique pour parvenir à retrouver cet animal.

Détente, découvrez l’évolution du nombre de smartphones vendus par marque au fil du temps dans la vidéo ci-dessous :

YouTube video