Apple est la seule marque mobile à avoir échappé à la récession… pour l’instant

Apple est la seule marque mobile à avoir échappé à la récession... pour l'instant

Le marché du mobile chute et avec lui tous les géants du secteur, qui ont perdu des revenus et des profits sauf un

Apple est la seule marque mobile à avoir échappé à la récession... pour l'instant
En cette fin d’année 2022, seul Apple peut sourire quand on parle de revenus dans l’industrie mobile.

Il avait déjà été averti avec les précédents rapports d’IDC et maintenant les experts de Counterpoint Research corroborent la nouvelle : le marché du mobile est toujours en récession et seul Apple échappe à la brûlure (non, Samsung non plus…).

Et c’est que malgré le fait que Samsung et Apple semblaient être les seuls à maintenir leurs chiffres de vente dans un environnement de chutes générales, comme nous l’ont dit les collègues de l’Autorité Android, il semble que seul le géant de Cupertino augmente ses revenus après avoir annoncé le résultats du dernier trimestre clos de 2022.

Ce fut une année très difficile pour l’industrie mobile, dans un scénario de possible récession économique, avec la pandémie qui sévit toujours dans certains pays asiatiques où la stratégie « zéro Covid » a provoqué des fermetures massives, et ces derniers mois avec les tensions géopolitiques initiée par les batailles commerciales entre la Chine et les États-Unis ou par la guerre entre la Russie et l’Ukraine qui a accéléré une énorme inflation sur pratiquement tous les marchés tirés vers le bas par la dépendance énergétique.

Alors que toute l’industrie tombe autour d’eux, à Cupertino, ils célèbrent que les chiffres de leur iPhone sont toujours au vert, augmentant à la fois le bénéfice d’exploitation et le prix de vente moyen de leurs smartphones.

La grande chute des mobiles est une réalité : Samsung annonce une suppression de 30 millions de mobiles

L’étude Counterpoint indique que les revenus mondiaux sur le marché des smartphones ont chuté de 3% en glissement annuel au troisième trimestre 2022, entraînés par une baisse massive des ventes allant jusqu’à 12% en glissement annuel si l’on regarde les chiffres extrapolés globalement. .

Tout aurait pu être pire pourtant, et il y a bien un constructeur (apparemment Apple) qui maintient encore une fois ses chiffres dans le vert et malgré l’environnement négatif qui l’entoure.

Le géant de Cupertino a lancé son iPhone 14 précisément au cours de ce trimestre, contribuant à rattraper les chiffres de toute l’industrie, augmentant également de 10% d’une année sur l’autre ses revenus grâce à un prix de vente moyen qui a augmenté d’au moins 7% dans son Cas.

Gains sur le marché mobile T3-2022

Part du bénéfice d’exploitation par fabricant dans l’industrie mobile, mise à jour au T3 2022. (Contrepoint)

Du côté de ses concurrents, Samsung a vu son prix de vente moyen progresser moins, d’un modeste 2%, malgré le fait qu’il ait doublé les ventes de ses pliables Galaxy Z par rapport à l’année dernière. En tout cas, ses revenus ont baissé de 4% sur un an.

OPPO tombe également en trombe, pas moins de 27% de chiffre d’affaires et 5% de prix de vente moyen, et ce bien qu’il ait intégré ceux de OnePlus dans ses chiffres, entraînant sûrement ces chiffres en raison des problèmes en Chine causés par les nouvelles vagues de coronavirus.

Xiaomi est l’autre point positif, bien que beaucoup plus modeste, puisque ses revenus ont augmenté de 4 % sur un an grâce aux ventes de smartphones dans les tranches de prix les moins chères. Et c’est qu’en effet ses expéditions pour les mobiles de plus de 300 dollars ont chuté de 1,5 %, alors qu’elles ont beaucoup progressé dans la fourchette des 200 à 299 dollars, faisant également croître le prix de vente moyen de 14 % sur un an.

Le rapport mentionne également que les ventes de smartphones avec connectivité 5G ont réussi à augmenter le prix moyen de 10 %, bien que cela soit également dû en partie au fait qu’Apple a atteint la 5G et que ses iPhones sont tous premium :

À plus de 80 milliards de dollars, la contribution des revenus des téléphones 5G a atteint un niveau record de 80 % des revenus mondiaux, contre 69 % au troisième trimestre de l’année dernière. Au cours de la même période, la contribution des revenus des téléphones 4G LTE a chuté de 10 % à 19 milliards de dollars. Ce passage technologique de la 4G à la 5G a été mené par Apple, qui représente à lui seul plus de la moitié de tous les revenus de la 5G, plus de 95 % de ses téléphones étant compatibles 5G.

Sans aucun doute, les effets d’une économie en déclin dans laquelle la mise à jour des smartphones n’est plus une priorité, comptant également sur une énorme augmentation des prix qui a réduit le pouvoir d’achat des familles et qui continuera sûrement à nous compliquer encore plusieurs trimestres, en plus de la saturation qui est déjà perceptible dans les marchés émergents comme la Chine et l’Inde.

Nous verrons comment les événements se dérouleront dans les mois à venir, mais en regardant les chiffres d’Apple, il est clair que si quelqu’un échappe à la crise, ce sont précisément les personnes les plus riches… Comme toujours !

rejoindre la conversation