L’expansion de la production d’iPhone en Inde pourrait être bloquée par les petits agriculteurs et les autorités locales

L'expansion de la production d'iPhone en Inde pourrait être bloquée par les petits agriculteurs et les autorités locales

L’expansion de la production d’iPhone en Inde est l’un des principaux moyens par lesquels Apple tente de réduire sa dépendance vis-à-vis de la Chine. Mais un rapport suggère que les petits agriculteurs et les responsables locaux pourraient rendre la vie difficile à l’entreprise de Cupertino.

Plus précisément, cela suggère que l’achat des terrains nécessaires aux usines d’assemblage supplémentaires d’Apple pourrait s’avérer délicat…

Arrière plan

Nous mettons en garde depuis de nombreuses années sur la nécessité et la difficulté de réduire la dépendance d’Apple à l’égard de la Chine, mais la pandémie a rendu encore plus clairs les risques que l’entreprise ait la plupart de ses œufs de fabrication dans le même panier. On estime que les perturbations liées au COVID-19 dans la plus grande usine d’assemblage d’iPhone au monde ont coûté à l’entreprise un milliard de dollars par semaine.

Apple a progressivement diversifié sa chaîne d’approvisionnement, avec des usines d’assemblage en Inde, au Vietnam, en Indonésie et ailleurs. Mais l’iPhone en particulier reste extrêmement dépendant de la Chine. Des estimations récentes suggèrent que 95% de l’offre totale d’iPhone provient toujours du pays – avec environ 80% de tous les iPhones fabriqués dans cette seule usine à Zhengzhou.

L’Inde est devenue le principal espoir d’Apple pour l’expansion de la production d’iPhone en dehors de la Chine :

L’expansion de la production d’iPhone en Inde pourrait être délicate

Cependant, il existe une pierre d’achoppement potentielle plutôt importante : la rivalité entre le gouvernement local et national et la position des petits propriétaires terriens.

L’Inde a trois niveaux de gouvernement : national, étatique et local. Les trois niveaux se sont souvent retrouvés en conflit, rendus encore plus désordonnés par le fait que de plus en plus de pouvoirs ont été dévolus au gouvernement local.

Alors que le gouvernement national est entièrement favorable à la croissance de son économie manufacturière, le gouvernement local est souvent plus préoccupé par la protection de l’utilisation des terres existantes et s’oppose fréquemment aux nouveaux développements. En particulier, le gouvernement local s’efforce généralement de protéger les petits propriétaires terriens tels que les agriculteurs des commandes d’achat obligatoires du gouvernement national.

UN Bloomberg rapport repéré par Philip Elmer-DeWitt suggère que cela pourrait s’avérer problématique pour les plans d’expansion de l’iPhone d’Apple en Inde.

La concrétisation de cette promesse repose probablement sur l’élimination par l’Inde des obstacles historiques à la conduite des affaires là-bas. Les difficultés à déplacer les choses à l’intérieur et à l’extérieur du pays, les rivalités entre les différentes parties du gouvernement et les politiques fiscales, du travail et foncières ont tous conduit l’Inde à être classée plus bas que les autres pays asiatiques où la fabrication électronique a lieu. […]

Anupam Manur, professeur adjoint à la Takshashila Institution, une organisation de politique publique en Inde, affirme que l’Inde continue de se débattre avec des politiques trop compliquées dans des domaines tels que le droit du travail et les impôts. Un indicateur important, dit-il, est de savoir si l’Inde est capable de réviser ses politiques sur l’acquisition de terres. Il s’agit d’un élément clé de tout projet industriel, et le processus a constamment généré des conflits en Inde.

Les petits propriétaires fonciers peuvent ne pas être intéressés à abandonner leurs fermes pour faire place à une usine de téléphones étincelante, et les autorités locales voient leur contrôle sur les politiques foncières comme un moyen d’exercer leur influence.

Manur dit que les choses évoluent dans la bonne direction, mais il se méfie de devenir trop confiant : « À tout moment au cours des 30 dernières années, j’aurais pu vous dire que nous étions sur le point de craquer.

Un graphique dans le linkblog d’Elmer-DeWitt montre que l’Inde a encore un long chemin à parcourir si elle veut devenir un centre de fabrication majeur pour l’électronique.

Lexpansion de la production diPhone en Inde pourrait etre bloquee

ddd


Découvrez cette vidéo ci-dessous (en anglais) pour plus d’actualités Apple :