Le Samsung Galaxy S23 pourrait copier cette fonction de l’iPhone 14

Le Samsung Galaxy S23 pourrait copier cette fonction de l'iPhone 14

Samsung, comme Huawei et Apple, intégrera également la connexion par satellite dans ses futurs mobiles haut de gamme.

Le Samsung Galaxy S23 pourrait copier cette fonction de l'iPhone 14

Ces derniers mois, nous avons pu apprendre certains des détails les plus importants du nouveau Samsung Galaxy S23, dont la présentation devrait avoir lieu à un moment donné au début de l’année prochaine 2023. À ce jour, nous savons déjà quel sera son design comme et quel processeur il transportera dans son intérieur. Désormais, une nouvelle fuite en provenance de Corée du Sud laisse entendre que Samsung aurait décidé de suivre les traces d’Apple et d’intégrer une fonction déjà vue sur l’iPhone 14 dans sa nouvelle série de smartphones.

C’est la fonction qui permet à l’appareil d’établir une connexion avec des satellites en orbite terrestre basse, afin d’effectuer des communications d’urgence dans des zones non couvertes par le réseau téléphonique.

Galaxy S23 Ultra, caméras et écran

Le Samsung Galaxy S23 Ultra arrivera début 2023.

La connexion satellite atteindrait le Samsung Galaxy S23

Les iPhone 14 n’étaient pas les premiers à introduire cette fonction. Les modèles de la série Huawei Mate 50 lancés en Chine début septembre étaient chargés de faire leurs débuts avec une connexion par satellite, visant également à établir des communications d’urgence dans des zones sans couverture, grâce à une collaboration avec Beidou pour utiliser ses satellites en orbite basse.

Apple est cependant venu avec son iPhone 14 pour rendre cette fonctionnalité à la mode. Elle l’a fait avec l’aide de Global Star, une firme spécialisée dans les communications par satellite.

Désormais, selon le portail d’informations coréen ETNews, Samsung suivra les traces d’Apple et de Huawei avec la future série Galaxy S23. Il est suggéré que les nouveaux modèles Samsung auraient une connectivité satellite pour le transfert de données et les appels vocaux via les 66 satellites en orbite basse que la société Iridium Communications possède actuellement.

Par ailleurs, le rapport souligne que Samsung prévoit également d’ajouter des options de messagerie instantanée et de transfert d’images basse résolution via la connexion satellite.

Pour le moment, peu d’informations sont connues sur les plans de Samsung à cet égard. Mais voyant que deux de ses principaux rivaux sur le marché de la téléphonie, Huawei et Apple, ont déjà intégré cette technologie dans leurs derniers fleurons, la firme sud-coréenne a plus qu’assez de raisons d’en faire de même dans ses futurs téléphones phares.