The Batman: Matt Reeves partage des détails sur le passé Joker de Barry Keoghan

The Batman: Matt Reeves Partage Des Détails Sur Le Passé

Le Batman fait beaucoup parler de lui ces derniers jours à la suite de la publication de l’impressionnante scène supprimée du film dans laquelle on voit un dialogue tendu entre Batman et Joker, incarné cette fois par l’acteur Barry Keoghan, dont on devine déjà à la fin du film quand il parle au Riddler dans les cellules d’Arkham. Maintenant, le réalisateur de la bande Matt Reeves en a dit plus sur le passé de ce Joker, partageant des détails inédits d’un passé triste et dur pour le personnage et qui a causé son statut actuel de méchant.

Voici le Joker de Matt Reeves dans The Batman

« C’est comme Le Fantôme de l’Opéra. Le Joker a une maladie congénitale où il n’arrête pas de sourire et c’est horrible. Son visage est à moitié couvert pendant la majeure partie du film », a déclaré Reeves dans une récente interview avec Variety. « Ce n’est pas une version où il tombe dans une cuve de produits chimiques et son visage se déforme, ou ce que Christopher Nolan a fait, où il y a un mystère sur la façon dont il a eu ces cicatrices sur son visage », poursuit le cinéaste.

The Batman: Matt Reeves partage des détails sur le passé Joker de Barry Keoghan

« Et si ce garçon de naissance avait cette maladie et était maudit ? Il avait ce sourire que les gens regardaient et c’était grotesque et terrifiant. Même lorsqu’il était enfant, les gens le regardaient avec horreur, et leur réponse était de dire: « D’accord, alors ils m’ont fait une farce », et c’était sa version nihiliste du monde. »

Ainsi, Reeves a construit un personnage différent de celui des autres versions cinématographiques de Joker, écartant les origines plus attachées à la bande dessinée ou sans réponse et lui offrant une histoire qui explosera sûrement dans les futures productions.

source | Variété