La connexion permanente crée des problèmes pour les utilisateurs de Crash Bandicoot 4 sur PC

La connexion permanente crée des problèmes pour les utilisateurs de Crash Bandicoot 4 sur PC

Les utilisateurs de PC qui aiment les jeux de plateforme ont la moitié de la chance. Après plusieurs mois d’attente (il est sorti en octobre de l’année dernière sur PlayStation 4 et Xbox One), le 26 mars Crash Bandicoot 4: il est temps il est finalement arrivé aux ordinateurs d’Activision Blizzard, qui l’a mis en vente sur Battle.net. Cependant, ce fut une première douce-amère, car beaucoup ont découvert à la dure que le jeu ne fonctionne que si nous sommes connectés aux serveurs Blizzard. Quelque chose de littéralement impossible à certains moments du week-end, quand les serveurs ils étaient en bas.

Pas de multijoueur en ligne

Si la connexion permanente est courante sur Battle.net, sa présence dans Chash Bandicoot 4 a rouvert un débat sur cette pratique dans les forums et les réseaux sociaux, où de nombreux joueurs ont montré leur mécontentement à l’égard d’Activision. Bien que le jeu créé par Toys for Bob oui ça a multijoueur, ceci est limité au mode local, donc la connexion n’apporte rien – mais elle soustrait en cas de dysfonctionnement – aux utilisateurs. Certains ont même signalé une perte de progression, car les erreurs ne se sont pas produites uniquement au démarrage, mais au milieu des jeux.

La connexion permanente crée des problèmes pour les utilisateurs de Crash Bandicoot 4 sur PC

Au-delà de ces désagréments actuels, la dépendance à Internet soulève également incertitudes à long terme, au cas où un jour les chutes deviendraient fermetures permanentes. La société de production a couvert son dos avec un message dans le magasin qui se lit comme suit: « Activision ne garantit pas la disponibilité des fonctions en ligne et peut les modifier ou les interrompre si elle le juge approprié et sans préavis », bien que ce ne soit naturellement pas une explication que convainc tellement les consommateurs.

D’un autre côté, bien que ce la mesure était orientée pour éviter le piratage, son efficacité dans ce domaine laisse également à désirer, car juste un jour après sa première, il a été signalé qu’il avait été tiré au sort. Donc, aujourd’hui, cela n’affecte que les acheteurs légitimes et laisse la version PC avec une faille que les utilisateurs de console n’ont pas à gérer (y compris Switch, qui vient également de recevoir son propre port au milieu de ce mois).

Sources: VG247, Eurogamer, Battle.net