Le réalisateur de Days Gone évalue l’une des batailles de "terrible"

Le Réalisateur De Days Gone évalue L'une Des Batailles De

Jeff Ross, le réalisateur de Days Gone, a renversé la mèche dans une interview avec USA Today. Le créateur, qui a quitté Bend Studio peu de temps après la sortie du jeu vidéo, a fait une introspection et a accusé certains aspects de son propre titre, qui, à moins que les choses ne changent chez Sony, ne recevra pas de suite à l’avenir. Ross a critiqué la bataille contre l’un des boss finaux et a expliqué que le développement était limité par certains problèmes.

« Beaucoup de choses, comme la bataille contre le boss de Skizzo à la fin, c’est terrible », a-t-il admis. « Mais nous avons dû tout emballer du mieux que nous pouvions avec les systèmes dont nous disposions. Scripter l’intelligence artificielle était vraiment difficile.

Selon le directeur créatif, dans les sections furtives, ils devaient maintenir le sentiment que les ennemis pouvaient tirer à tout moment, « mais nous ne voulions pas nécessairement avoir un échange de tirs car les joueurs ne pouvaient pas les tuer ». S’il y avait eu une suite, certaines de ces choses auraient changé.

Budgets serrés et autres problèmes

L’un des problèmes auxquels Bend Studio a dû faire face était le budget serré. De plus, les cinématiques et les captures de mouvement ont été réalisées très tôt, de sorte qu’elles n’ont pas pu modifier de nombreux éléments narratifs. « Nous ne pouvions pas revenir en arrière et tirer à nouveau. La beauté de l’histoire, c’est qu’elle est très imbriquée, donc impossible à couper. » Cela illustre une section avec Boozer qui n’était pas drôle, alors ils ont pensé à la réduire au strict minimum.

« Cependant, nous devions relier les points avec le matériel de l’histoire », mais sans aller trop loin. « Avoir une telle histoire est une bénédiction et une malédiction. Je déteste paraphraser Donald Rumsfeld : vous partez en guerre avec l’armée que vous avez, pas celui que vous voulez.

Days Gone est sorti pour la première fois sur PS4, bien que plus tard il ait également été adapté pour PC. Le jeu développé par les créateurs de Siphon Filter a reçu un patch pour PS5, qui active 60 fps sur la machine de nouvelle génération.

source | USA aujourd’hui