Le designer de Boba Fett explique pourquoi il n’aurait jamais enlevé le casque du chasseur de primes

Le Designer De Boba Fett Explique Pourquoi Il N'aurait Jamais

Le livre de Boba Fett, la nouvelle série Star Wars pour Disney + qui a présenté son premier épisode la semaine dernière (et dont vous pouvez déjà lire notre critique via le lien suivant), est le grand pari de Disney et Lucasfilm pour ce début 2022 sur un tel une plate-forme de streaming populaire. Pas en vain, nous sommes confrontés à la série de l’un des personnages les plus charismatiques de la saga galactique ; Mais que pense Joe Johnston, l’artiste conceptuel derrière le design du chasseur de primes, du retour de Boba Fett aujourd’hui ?

« Il n’aurait jamais montré son visage »

C’est ce qu’a partagé l’artiste, producteur et cinéaste dans une récente interview accordée au New York Times, assurant qu’il n’aurait jamais montré le visage du chasseur de primes. Le réalisateur de films comme Captain America : le premier Avenger, Jumanji ou Jurassic Park III, pense qu' »il n’aurait jamais montré son visage. Il n’aurait jamais eu d’acteur en dessous quand il enlève son casque et vous voyez qui il est. Je pense que cela enlève beaucoup de mystère. Avant que ce casque ne soit retiré, cela pouvait être n’importe quoi. »

Le designer de Boba Fett explique pourquoi il n'aurait jamais enlevé le casque du chasseur de primes

Bien sûr, après la révélation de l’identité du clone inchangé du chasseur de primes Mandalorian dans l’épisode II : L’Attaque des clones (avec l’acteur Temuera Morrison jouant Jango Fett, le « père ») de Boba Fett, c’était un vrai régal d’obtenir le garçon de retour acteur de la nouvelle série Disney + Star Wars, tout comme d’autres séries comme Obi-Wan Kenobi ou Andor, qui font appel à des acteurs du passé pour reprendre leurs rôles dans la saga.

Le livre de Boba Fett raconte les aventures du chasseur de primes après les événements de la saison 2 de The Mandalorian : et retourner sur les sables de Tatooine pour récupérer le territoire autrefois gouverné par Jabba le Hutt et son syndicat du crime. »

Origine | Le New York Times