Un ancien compositeur de Destiny demande de détruire des copies illégales de sa musique par décision de justice

Un Ancien Compositeur De Destiny Demande De Détruire Des Copies

Le départ de Marty O’Donnell de Bungie n’était pas amical. Le compositeur original de la série Halo et Destiny a été licencié de la société, c’est pourquoi il n’a aucun droit sur les partitions qu’il a composées lui-même. Les tribunaux lui ont maintenant demandé de publier une vidéo dans laquelle il demande aux fans de ne pas diffuser publiquement la musique, certaines pièces qu’il a lui-même téléchargées sur le réseau. Dans le clip, d’environ 45 secondes, l’artiste lit une déclaration et demande même que les copies soient détruites.

« Je n’ai pas et n’ai pas eu depuis au moins avril 2014 l’autorisation légale de posséder ou de distribuer du matériel non commercial lié à Destiny ou à la musique des sphères (y compris le matériel que j’ai composé ou créé tout en travaillant chez Bungie. » commente sur la vidéo. « Ces morceaux sont du matériel Bungie. Si vous téléchargez certains de ces actifs sur une page Web ou une autre plate-forme publique, vous devez supprimer le contenu immédiatement.  » Et il ajoute ce qui suit :  » S’ils ont des copies de ce matériel, ne partager ou détruire toute copie » :

Bien entendu, cette demande (de détruire le contenu) ne s’applique pas si vous disposez de la musique légalement via les plateformes commerciales sur lesquelles elle est disponible.

Une bagarre qui dure des années

Les problèmes entre Bungie et Marty O’Donnell ont commencé lorsqu’Activision Blizzard, qui avait à l’époque un accord important avec le développeur, a décidé de ne pas utiliser leur musique dans la bande-annonce de l’E3 2013. Cette situation a provoqué une plainte formelle et une blessure qui n’a jamais est venu guérir, car le compositeur a essayé de lancer le projet séparément. La relation se détériorant lentement, le 11 avril 2014, il a été licencié.

O’Donnell a dénoncé le licenciement abusif, bien qu’à ce moment-là, il ait déjà reçu l’ordre de restituer tout le matériel protégé par le droit d’auteur. Il a fait la sourde oreille et a téléchargé du matériel, c’est pourquoi Bungie a poursuivi, gagné et lui a fait payer 100 000 $ au studio. Il a également contraint le compositeur à publier la vidéo que vous pouvez voir sur ces lignes.

Destiny 2 est disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X, Xbox Series S, PC et Google Stadia.

Origine | Kotaku