Le PDG de Paradox reconnaît son "comportement inapproprié" avec un employé

Le Pdg De Paradox Reconnaît Son "comportement Inapproprié" Avec Un

Cela ne fait que quelques semaines que le cofondateur de Paradox Interactive, Fredrik Wester, a pris ses fonctions de PDG à la suite de la démission d’Ebba Ljungerud, mais le nouveau patron a déjà dû s’excuser publiquement. Sous le feu des accusations de harcèlement, de discrimination fondée sur le sexe et d’intimidation au sein de l’entreprise, Wester a reconnu un incident au cours duquel il s’était comporté « de manière inappropriée » avec un employé.

Les aveux du PDG de Paradox

« Début 2018, nous avons organisé une conférence interne à l’entreprise. Lors de la réunion, un employé de Paradox a fait l’objet d’un comportement inapproprié de ma part », a écrit le responsable sur Twitter, bien que le compte soit désormais protégé et qu’il soit impossible d’y accéder si vous ne le suivez pas. « C’est quelque chose pour lequel je me suis sincèrement et immédiatement excusé auprès de la personne en question », juste le lundi suivant et dans un processus mené « par le service des ressources humaines ».

Fredrik Wester, Paradoxe, harcèlement

Le compte Twitter de Fredrik Wester semble protégé.

Wester ajoute : « Tout le monde a le droit de se sentir à l’aise et en sécurité, en particulier autour d’une personne en position de pouvoir comme moi, quelque chose que je défendais autrefois et maintenant. Je n’ai jamais eu l’intention de mettre quelqu’un mal à l’aise autour de moi, mais c’est ce qui s’est passé, autant que je le regrette. Après cet épisode, j’ai travaillé avec mon mentor pour mieux comprendre les effets de mon comportement. Et pour s’améliorer ».

Le 1er septembre, Ebba Ljungerud a démissionné de manière inattendue, mais de Paradox, ils insistent sur le fait que sa démission n’est pas due à l’enquête qui reflète la supposée culture du silence et de l’intimidation dans l’entreprise. « Je comprends que cela rend ma cause moins crédible lorsqu’il s’agit d’aborder ces problèmes en interne, je ne serai donc pas directement impliqué. Cela sera fait par le service des ressources humaines de Paradox avec une aide extérieure. Bien sûr, avec tout mon soutien si nécessaire », conclut-il.

Wester était déjà PDG de Paradox, mais il a quitté son poste en 2018, bien qu’il assure qu’il n’a rien à voir avec la situation qu’il relate.

Origine | Joueur PC

  • Un employé modèle