James Gunn explique pourquoi Suicide Squad est R et Guardians of the Galaxy PG-13

James Gunn Explique Pourquoi Suicide Squad Est R Et Guardians

James Gunn, le réalisateur qui vient de sortir The Suicide Squad en salles pour Warner Bros. et DC et qui reviendra bientôt dans Les Gardiens de la Galaxie avec son troisième volet pour Marvel Studios après avoir réalisé les deux premiers opus, a justifié la classification par âge de les deux franchises, le DC pour adultes uniquement ou R et le Marvel pour toute la famille ou PG-13. C’est ainsi que le médium Collider le recueille à travers un long entretien avec le cinéaste.

James Gunn a refusé un PG-13 Suicide Squad

Ainsi, James Gunn admet qu’il ne réaliserait jamais un film R-rated des Gardiens de la Galaxie ; non plus parce que Disney l’exclurait très probablement immédiatement, mais parce que le réalisateur pense qu’un ton plus adulte ou violent entrerait en conflit avec le concept d’un conte de fées spatial mettant en vedette un groupe d’extraterrestres inadaptés.

James Gunn explique pourquoi Suicide Squad est R et Guardians of the Galaxy PG-13

«Je ne ferais jamais une version adulte des Gardiens de la Galaxie. Ce ne serait tout simplement pas ce qu’est cette série. C’est pour les familles, et les personnes âgées l’adorent. C’est plus un conte de fées. Et je pense que c’est complètement, c’est ce que c’est. Suicide Squad est quelque chose de très différent de cela, et les enjeux sont différents. Tout cela est différent », assure le cinéaste.

Quelque chose de totalement opposé au concept de DC’s Suicide Squad, certaines bandes dessinées qui sont déjà beaucoup plus explicites dans leur contenu et optent pour un ton et un humour beaucoup plus adultes. À tel point que Gunn prétend avoir refusé de réaliser une adaptation classée PG-13 de The Suicide Squad, quelque chose que Warner Bros. a mis sur la table au début du projet.

« ‘Pouvez-vous le faire PG-13?’ J’ai dit non. J’ai dit: ‘Vous pouvez le faire et le prendre avec d’autres personnes, et ils peuvent le diriger, et vous pouvez le faire PG-13. Mais si je vais le réaliser, je veux que ce soit R’. Ils ont dit : ‘D’accord, cela en vaut la peine pour nous.’ Ils se sont donc très bien comportés », conclut le réalisateur à propos de ses entretiens avec les producteurs de Warner Bros.

Origine | Collisionneur