Beta Back 4 Blood : configuration recommandée pour jouer sur PC ; DLSS et plus

Beta Back 4 Blood : Configuration Recommandée Pour Jouer Sur

Back 4 Blood est en pleine célébration de l’accès anticipé à sa version bêta publique. Les utilisateurs qui y ont eu accès, soit par code, soit en le réservant, peuvent profiter d’une généreuse portion de contenu. Il est actuellement disponible sur PS5, PS4, Xbox Series X | S, Xbox One et PC ; Nous vous disons quel ordinateur vous devez avoir pour pouvoir le déplacer.

Returnal 4 Exigences de la version bêta de Blood

Il convient de noter que les exigences pour Back 4 Blood pour PC dans la version bêta sont en cours, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas définitives. L’équipe continuera à s’optimiser pour couvrir plus d’équipes. Par conséquent, la liste variera.

Turtle Rock Studios désigne ces exigences comme « de base » ; rien de recommandé et de minimum, mais une barre variable sur laquelle monter et descendre. Ensuite, nous vous laissons avec la liste.

  • Processeur : Intel Core i5-8400 ou AMD Ryzen 7 1800X
  • GPU : GeForce GTX 970 ou Radeon RX 590
  • Mémoire : 12 Go de RAM
  • Stockage : 25 Go SSD
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits
  • DirectX : 11

Retour 4 Blood beta configuration PC recommandée

Comme vous pouvez le voir, le besoin en mémoire est élevé et en stockage, il demande directement un SSD. Ne vous inquiétez pas : cela fonctionnera de la même manière avec un disque dur traditionnel, sauf que vous verrez des temps de chargement plus élevés par rapport aux PC qui le montent et aux consoles de nouvelle génération. Nous soulignons la PS5 et la Xbox Series X | S car la version bêta a des fonctionnalités de cross-play. Il sera courant que vous jouiez avec des utilisateurs de l’écosystème PlayStation et Xbox.

Ce test public sera également la première fois que les joueurs sur PC pourront tester les fonctionnalités DLSS. Cette fonctionnalité exclusive de la famille NVIDIA RTX vous permet d’améliorer les performances grâce au suréchantillonnage d’apprentissage en profondeur.

Source : communiqué de presse (NVIDIA)