PlayStation : Sony aura-t-il son propre événement au lieu de l’E3 2021 ? Contexte et contexte

PlayStation : Sony aura-t-il son propre événement au lieu de l'E3 2021 ?  Contexte et contexte

Sony n’a pas confirmé sa présence à l’E3 2021 ; la société fait pourtant partie de la liste des entreprises associées au Summer Game Fest, l’alternative de Geoff Keighley. A ce jour, la société japonaise reste muette sur une éventuelle conférence numérique, tout comme des concurrents tels que Xbox, Nintendo ou Ubisoft. C’est en 2020 qu’on a appris que Sony était démarqué de l’E3, une édition qui n’a finalement pas eu lieu en raison de la crise du COVID-19. Telles étaient les raisons et les explications de l’entreprise à l’époque.

Pourquoi Sony n’est pas allé à l’E3 2020

Les antécédents nous font nous situer au mois de janvier 2020. Un communiqué a donné la moins agréable des nouvelles aux amoureux du grand salon annuel du jeu vidéo : Sony Interactive Entertainment n’allait pas participer à l’événement de l’Entertainment Software Association (ESA). Les raisons, diverses ; entre eux, un choc de visions où Jim Ryan a préféré aller seul, choisissant quand, où et comment. Electronic Arts, par exemple, est un cas équivalent.

Fantôme de tsushima
Ghost of Tsushima

« Après une évaluation approfondie, SIE a décidé de ne pas participer à l’E3 2020 », a commencé le représentant de Sony Interactive Entertainment. « Nous avons un grand respect pour l’ESA en tant qu’organisation, mais nous ne pensons pas que la vision de l’E3 2020 soit la bonne voie pour ce sur quoi nous nous concentrons cette année. Et ils ont ajouté : « Notre objectif est de faire en sorte que les fans se sentent comme faisant partie de la famille PlayStation et avoir accès à leur contenu préféré » au cours d’une année qu’ils ont décrite comme une célébration de l’arrivée de la PlayStation 5. L’ESA n’a pas porté de jugement de valeur sur la décision PlayStation.

Sony a opté pour son propre événement en juin 2020 : la présentation de la PS5

Le mois de juin est arrivé, plus précisément le 11 juin 2020, et Sony a opté pour une conférence qui lui est propre à partir de laquelle nous avons rencontré des jeux vidéo comme Horizon : Forbidden West, Marvel’s Spider-Man : Miles Morales, le remake de Demon’s Souls, Resident Evill VIII Village, Pragmata, Ratchet & Clank : A dimension apart, Demon’s Souls, Hitman 3, Deathloop, Ghostwire : Tokyo, Gran Turismo 7, Astro’s Playroom, Destruction AllStars… Des jeux sans fin.

Studios PlayStation
Studios PlayStation

La stratégie s’est très bien passée, avec son propre espace où elles étaient une tendance mondiale, leurs vidéos ont monopolisé des millions de vues et tout le monde connaissait le nom de PlayStation ; aucune conférence avant ou après le celle-ci a donc été bénéfique.

Maintenant, avec un état des lieux fin mai en se concentrant sur sa grande lineup pour 2021, Horizon Forbidden West, et les retards récents pour God of War Ragnarok – qui devrait sortir sur PS5 et PS4 – ainsi que Gran Turismo 7, également en 2022 de manière intergénérationnelle, les plans de PlayStation pour cet été sont inconnus.

Qu’est-ce qui nous attend pour l’avenir sur les consoles PlayStation en termes d’exclusivités ?

D’un côté, nous avons l’imminent Ratchet & Clank: Rift Apart, qui arrivera ce 11 juin exclusivement pour PS5. Au-delà, la spécification des dates disparaît et un panorama se pose entouré du développement de plus de 25 titres, bien que sans dates exactes à l’horizon.

L’un des noms les plus connus est Horizon : Forbidden West, qui cherche à arriver dans les magasins en 2021, mais n’en est pas certain. Le jeu sortira sur PS5 et PS4. Mêmes plateformes pour Gran Turismo 7, prévu pour 2022, et le nouveau God Of War, qui sera finalement publié en 2022 avec une version pour PS5 et PS4. Nous avons récemment appris que SIE Bend Studio travaille sur un nouveau projet et que l’équipe Asobi a grandi à Tokyo ; Ils travaillent dans une franchise qui vise à atteindre tous les publics.