Sony s’associe à Discord: service à intégrer à PlayStation

Sony s'associe à Discord: service à intégrer à PlayStation

Sony Interactive Entertainment et Discord ont annoncé un accord de partenariat pour le service de communication être intégré aux systèmes PlayStation au début de l’année prochaine 2022. Le partenariat, qui a été gardé secret jusqu’à son annonce, implique également un investissement minoritaire dans la société de messagerie instantanée avec chat vocal et SMS VoIP.

« Ensemble, nos équipes travaillent déjà à connecter Discord avec l’expérience sociale et de jeu du PlayStation Network», A déclaré Jim Ryan, président et PDG de Sony Interactive Entertainment, dans un communiqué publié lundi soir. «Notre objectif est de restreindre les expériences Discord et PlayStation sur consoles et mobiles au début de l’année prochaine», souligne-t-il, ce qui permettra «aux amis, aux groupes et aux communautés de se retrouver, de s’amuser et de communiquer plus facilement tout en jouant à des jeux. Ensemble».

Sony s'associe à Discord

Discord compte plus de 140 millions de joueurs. Xbox n’a pas réussi à clôturer son achat.

Discord, une légion de plus de 140 millions d’utilisateurs; se diriger vers PlayStation

Actuellement, Discord compte plus de 140 millions d’utilisateurs dans le monde. Des milliers de joueurs utilisent l’outil comme moyen de communication verbale tout en jouant à des jeux vidéo; non seulement sur les consoles PlayStation, mais aussi sur Nintendo et Xbox. L’intégration de Discord sur PlayStation facilitera ce processus par uncanaux ify.

Aucun détail n’a été publié sur les consoles qui bénéficieront de l’arrivée de Discord, ne serait-ce que la PlayStation 5 ou également la PlayStation 4, qui jusqu’au 31 mars dernier avait déjà ajouté plus de 115,9 millions d’unités vendues dans le monde. Au moment de l’intégration, Sony s’attend à ce que la PS5 ait déjà entre 15 et 18 millions d’unités vendues.

Il y a quelques semaines à peine, nous avons appris que Discord avait rejeté l’offre de Xbox de l’acheter en échange d’un montant millionnaire, conservant ainsi son indépendance en tant qu’entreprise et laissant sa part du marché boursier ouverte. Les estimations initiales étaient d’environ d’une valeur de 10 milliards de dollars.

Source | SIE