Pourquoi les méchants de Dragon Ball ont-ils des couleurs si bizarres ? Toriyama révèle le secret

Pourquoi Les Méchants De Dragon Ball Ont Ils Des Couleurs Si

Dragon Ball, l’un des manganimes les plus célèbres et les plus influents de l’histoire, cache bien plus de secrets qu’il n’y paraît. Et sinon, demandez à son créateur, le mangaka bien connu Akira Toriyama, qui vient de révéler une autre particularité de la série que la plupart des fans n’auront pas remarquée ; jusqu’à maintenant. Et c’est que Toriyama lui-même a révélé pourquoi les principaux méchants de Dragon Ball Z portent des couleurs aussi bizarres et différentes les unes des autres dans leur traduction en anime à partir des pages en noir et blanc de l’œuvre originale. Et de bons exemples en sont les apparitions de Freezer, Cell et Majin Boo et leurs dessins caractéristiques basés sur des couleurs violettes, vertes et roses.

Personnalité et différenciation entre les personnages

C’est ainsi que Toriyama lui-même l’a expliqué à Chōgashū : Super Art Collection (via Kanzenshuu), assurant que les palettes de couleurs utilisées pour chaque personnage sont vitales pour les différencier les uns des autres et identifier leurs caractéristiques individuelles : « La raison principale pour laquelle il y a tant de couleurs étrangères, comme dans le cas de Piccolo, Freezer, Cell ou Boo, c’est parce que cette variété de couleurs facilite la compréhension de leurs différences individuelles », explique le célèbre auteur japonais.

Pourquoi les méchants de Dragon Ball ont-ils des couleurs si bizarres ?  Toriyama révèle le secret

Un bon exemple en est Cell et ses tons verts, associés aux insectes, les formes de son corps (surtout dans sa version originale) et sa capacité d’absorption et de transformation. De son côté, la couleur rose de Majin Boo est associée au chewing-gum et à sa capacité à se déformer et à s’étirer.

Mais c’est qu’en plus, Toriyama ajoute que les palettes choisies pour chaque personnage sont très importantes du fait du grand nombre d’entre eux qui défilent au cours des différents arcs narratifs, comme dans leurs vêtements : « Pour les couleurs du dōgi, la raison est dans la couleur des robes des moines chinois. J’ai toujours été un peu mécontent qu’il devienne rouge dans l’anime », conclut Toriyama.

Dragon Ball Super : Super Hero, le nouveau film Dragon Ball, a déjà une date de sortie en France.

Source | Kanzenshuu