Le créateur de Spy x Family n’aime pas Anya et le reste des personnages : "ce n’est pas ce que je voulais dessiner"

Le Créateur De Spy X Family N'aime Pas Anya Et

On pensait que tout le monde était amoureux d’Anya, mais il parait que non, il parait qu’il y a une personne qui n’aime pas la famille Forger et c’est justement la créatrice de celle-ci. Tatsuya Endo, le mangaka derrière Spy x Family, a avoué qu’il ne ressentait aucun lien avec les protagonistes de son œuvre la plus connue.

« J’ai jeté l’éponge avec l’idée que je voulais dessiner. J’ai abandonné et j’ai fini par dessiner ce que le monde voulait voir, pas moi, et c’est pourquoi je ne suis pas très attaché à leurs personnages. » Endo admet qu’il a essayé de plaire à son éditeur, qui n’arrêtait pas de lui dire que les mangas à succès combinaient des personnages « cool » avec des personnages « mignons », alors il a changé et changé la conception de Loid et Anya jusqu’à ce qu’il soit convaincu.

Tatsuya Endo Spy x Famille

Le mangaka avait déjà laissé libre cours au style qu’il affectionne dans plusieurs de ses créations (Ishi ni Usubeni ou Tetsu ni Hoshi, par exemple), mais aucune n’avait fini de pénétrer le public. Avec Spy x Family, c’est le contraire qui s’est produit, c’était de se rendre au courant dominant et d’embrasser le saint.

Endo prétend le prendre avec humour, mais il semble que cela le ronge encore un peu à l’intérieur. Il a également admis dans le passé qu’il n’aimait pas non plus particulièrement les espions, mais qu’il aimait l’idée d’avoir une identité cachée et qu’il se concentrait et s’accrochait à cette émotion.

« Spy x Family, c’est comme un travail de réhabilitation pour moi en tant que mangaka », explique Tatsuya Endo, précisant que sa carrière l’avait plongé dans une dépression qu’il combat en travaillant pour la famille Forger, dont le succès le motive à continuer.

Espion x Famille Anya triste

Est-ce que Spy x Family en vaut la peine ?

Choisi parmi les 5 mangas à lire absolument cet été, Spy x Family raconte l’histoire de Twilight, le meilleur espion de Berlin pendant la guerre froide. En ces temps troublés, Twilight (également connue sous le nom de Loid Forger) est chargée de la mission la plus difficile de sa carrière : élever une famille. De cette façon, vous pouvez inscrire votre fille dans une école d’élite, la chercher là-bas et devenir ami à ce moment-là avec un autre parent avec un enfant inscrit au centre. Il n’y a pas d’autre moyen d’aborder l’objectif de la mission. Mais bien sûr, le problème est que Loid a sept jours pour avoir une femme et une fille. Une envie qui le mènera vers une étrange orpheline aux pouvoirs télépathiques, Anya, et épousera sans le savoir un assassin professionnel, Yor (alias Thorn Princess). C’est ainsi que se forme la famille… parfait ?

Le manga et l’anime Spy x Family (en pause depuis plusieurs mois) partent de cette base pour créer une comédie de mœurs dans laquelle Loid, contrairement à Tatsuya Endo, développe progressivement des sentiments envers sa famille « factice ». Seule Anya, qui peut lire dans les pensées, connaît la véritable identité de Twilight et Yor, qu’elle va essayer de protéger et de garder ensemble à sa manière. L’humour est caché dans le quotidien de toute famille : entretiens d’admission, cours d’éducation physique, visites au zoo et, en général, routine.

Espion x Famille Anya

Source