Ce soir il y a la Strawberry Superluna : comment la photographier avec son smartphone

Ce soir il y a la Strawberry Superluna : comment la photographier avec son smartphone

Ce soir, les amateurs d’observation céleste trouveront devant leurs yeux un spectacle hors du commun : pour la nuit du 24 juin la soi-disant Superluna Fraise, qui coïncide avec la première Pleine Lune de la saison estivale et surtout avec la dernière Superluna de cette année. N’étant pas une définition scientifique, il y a ceux qui hésitent à appeler Superluna l’événement qui aura lieu dans quelques heures ; ce qui est sûr c’est que ce soir sera une lune inhabituelle grand et lumineux, que beaucoup voudront peut-être photographieret de le partager et réobservez-le à l’avenir. Voici comment procéder même en l’absence d’équipement spécial, simplement avec votre smartphone.

Synchroniser les horloges

Comme pour tous les événements astronomiques, il est essentiel de savoir quand et où sera plus visible. Les premiers à pouvoir admirer la Strawberry Superluna seront en effet les habitants du sud, où le phénomène se manifestera déjà vers 20h39 ; au centre tout commencera vers 20h55, tandis qu’au nord le créneau horaire à marquer pour rappel est celui de 21h20. La phase de plénitude complète, quel que soit le point d’observation, sera atteinte à 20h40.

Le bon endroit

L’autre conseil valable aussi bien pour ceux qui photographieront le Strawberry Superluna avec des appareils photo professionnels, que pour ceux qui tenteront l’entreprise avec le téléphone, est de trouver le bon endroit. Ce soir notre satellite sera particulièrement bas dans la voûte céleste, c’est pourquoi pour le voir il faut d’abord se rendre dans un endroit libre des obstacles environnants – qu’il s’agisse de maisons ou de végétation. L’autre problème qui risque de gâcher l’expérience est la pollution lumineuse, qui perturbe principalement la capture des smartphones. Les lampadaires et l’éclairage urbain rendent plus difficile le calibrage de l’exposition de la caméra et diminuent le contraste entre le disque de lune et le reste du ciel sombre : il est donc essentiel de s’éloigner le plus possible des agglomérations et autres sources lumineuses.

Téléobjectif et trépied

Cela dit, même le normal peut suffire à photographier le Strawberry Superluna décemment zoom présent sur la plupart des smartphones modernes. Les capteurs et objectifs présents dans ces éléments secondaires renvoient généralement des images moins lumineuses que les caméras principales ne peuvent le faire ; les photos résultantes, cependant, n’ont pas besoin d’être agrandies numériquement, avec l’effet granuleux qui en résulte qui ruine l’ensemble de la prise de vue. Pour compenser la moindre sensibilité de ces objectifs, il suffit fixer le smartphone sur un trépied, ce qui vous permettra d’augmenter légèrement le temps d’ouverture de l’obturateur sans secouer la photo.

Exposition et prise de vue

Une fois le smartphone attaché à un trépied ou à un support de fortune, vous pouvez commencer à expérimenter avec la vitesse d’obturation. Le conseil est d’essayer différentes valeurs avec le mode manuel (ou professionnel) de l’appareil photo pour ajuster à une valeur qui fait du Strawberry Superluna un disque avec des détails visibles et non une simple sphère blanche brillante. Le système d’obturation automatique peut également être utile, à condition que régler l’exposition sur la lune toucher cet élément avec votre doigt lorsqu’il est visible à l’intérieur du viseur.

Le mode nuit est à éviter, car il ordonne au smartphone de pousser fort sur les détails sombres même au prix de potentiellement ruiner ceux déjà régulièrement exposés comme le disque lunaire. Pour la prise de vue, il est préférable de définir un Minuterie de 3 à 5 secondes: l’astre ne bougera sûrement pas du cadre, et la caméra il ne souffrira pas de micro-vibrations causé en appuyant sur le déclencheur.