Segovie abrite l’une des plus grandes œuvres de l’Empire romain : voici comment fonctionnait cette construction vitale

Segovia cuenta con una de las más grandes obras del Imperio Romano: así funcionaba esta construcción vital

La ville castillane possède l’une des meilleures œuvres conservées de ce type.

Segovia compte parmi les plus grandes œuvres de l'Empire romain: ainsi fonctionnait cette construction vitale
Dans le passé, l’accès à l’eau en tant que ressource essentielle était la clé de tout | Image : Bernard Gagnon

L’Empire romain a toujours brillé de sa propre lumière en ce qui concerne les travaux publics et les infrastructures. La main-d’œuvre servile abondante lui a permis de construire de grandes chaussées qui sont maintenant des joyaux cachés, ainsi que de développer un système industriel si important qu’il permettait d’accéder à la technologie du XXIe siècle, mais il y a 2000 ans. L’une des grandes œuvres technologiques de ce style est l’aqueduc, un grand réseau de canalisations d’eau qui était capable de transporter ce liquide essentiel vers les foyers de tous ceux qui peuplaient l’Empire. Certains s’étendaient sur des kilomètres en évitant de grands accidents géographiques et leur objectif était évident : améliorer les conditions de vie des grandes villes.

Après tout, même si la majeure partie de la population vivait en milieu rural, l’Empire romain était dirigé et articulé à travers de grandes villes qui contrôlaient des emplacements stratégiques et qui servaient à construire l’appareil propre à un système impérialiste comme celui de la ville du Tibre.

En France, plus précisément à Ségovie, nous trouvons l’un des meilleurs exemples de ce type d’ouvrages. Un aqueduc qui est en excellent état de conservation, malgré les années qui passent (grâce aux restaurations), et qui est devenu un symbole d’identité de la ville. Mais comment les aqueducs fonctionnaient-ils ? Nous allons essayer de le découvrir car c’est une pure ingéniosité.

L’aqueduc de Ségovie

L’aqueduc de Ségovie est probablement l’un des travaux publics romains les plus emblématiques. Construit au IIe siècle de notre ère, on ne sait pas exactement par qui, mais on suppose qu’il aurait pu l’être pendant le règne de Nerva, pour être ensuite achevé sous Trajan ou Hadrien.

Il s’étendait sur 17 kilomètres pour atteindre une source d’eau à la source de la Fuenfría. Ainsi, tout au long de ce parcours, il surmontait certains obstacles géographiques pour se monumentaliser à l’entrée de la ville.

L’un des détails les plus intéressants réside dans son architecture, car il est construit en superposant des rangées de blocs de granit sans aucun mortier pour les relier. Seule la pesanteur de cet ouvrage le maintient debout sans aucun besoin d’élément de fixation. C’est quelque chose qui, en règle générale, surprend et met en évidence le niveau technologique avancé des Romains, notamment en ce qui concerne leurs connaissances en physique appliquée à la construction d’infrastructures.

L'aqueduc vu de son plan

L’aqueduc est vraiment impressionnant | Image : David Corral Gadea

En résumé, voici les détails :

  • L’aqueduc de Ségovie avait initialement un tracé de 17 kilomètres.
  • Il devait surmonter de nombreux obstacles géographiques, car Ségovie est nichée dans la montagne.
  • Il date approximativement du IIe siècle de notre ère, bien qu’on ne connaisse pas exactement quel empereur l’a fait construire.
  • Il entoure de nombreuses légendes très intéressantes.
  • Ce n’est pas une œuvre exclusivement romaine, car au fil des siècles, de nombreux rois et empereurs l’ont reconstruit pour qu’il remplisse sa fonction.

Ce n’est pas le seul aqueduc conservé dans le monde, mais c’est certainement le plus emblématique. Lorsqu’on représente un aqueduc dans les dessins animés ou dans tout autre support, on fait généralement référence à l’aqueduc de Ségovie, même s’il en existe encore beaucoup d’autres debout. Dans notre pays, on trouve l’aqueduc des Miracles à Mérida, tandis qu’en France, nous trouvons celui de Nîmes, qui était à la fois un pont et une route romaine.