DFG investit 12,6 millions de dollars dans l’offre de parachaine Polkadot d’Astar Network | Cryptomonnaie

Polygon est au bord d'un déménagement colossal

La toute première vente aux enchères de parachaines sur Polkadot se réchauffe, avec des projets phares de l’écosystème Polkadot en compétition pour le premier créneau convoité.

Le 15 novembre, DFG Group – une société mondiale d’investissement dans la blockchain contrôlant 1 milliard de dollars d’actifs sous gestion – a annoncé qu’elle avait promis 300 000 jetons DOT (d’une valeur de 12,65 millions de dollars) à l’appui de l’offre de parachain d’Astar Network.

Polkadot utilisera les enchères de parachains pour réaliser son écosystème de preuve de participation fragmentée. Afin de sécuriser une parachain ou un fragment sur le réseau Polkadot, les projets se font concurrence lors d’enchères en enchérissant pour verrouiller d’importantes sommes de DOT pendant la durée du bail d’un slot parachain. Les projets en compétition pour les créneaux de parachain distribuent la gouvernance des jetons aux utilisateurs qui contribuent au dot de leurs offres d’enchères de parachain.

Astar Network, anciennement connu sous le nom de Plasm, cherche à créer un hub d’applications décentralisé sur Polkadot qui prend en charge les contrats intelligents basés sur Ethereum Virtual Machine (EVM) et Web Assembly.

Selon l’annonce du 15 novembre, DFG s’est engagé par le biais du protocole de liquidité aux enchères de machines à sous (SALP) de Bifrost, qui permet aux utilisateurs de participer aux enchères de parachaines organisées à Polkadot et à Kusama.

La plate-forme SALP de Bifrost permet aux utilisateurs de contribuer à un large éventail d’enchères parachain, tout en fournissant également aux participants des dérivés de jalonnement liquides représentant leurs contributions DOT sous-jacentes.

Le fondateur et PDG de DFG, James Wo, a commenté qu’« en plus d’une équipe très solide, Astar s’attaque à un problème d’interopérabilité critique et relie Polkadot à Ethereum, ce qui apportera un grand nombre d’équipes expérimentées à cet écosystème ».

La société est l’un des premiers investisseurs dans les protocoles nouveaux et émergents, notamment Polkadot, Kusama, Avalanche, Solana et Near.

Astar est actuellement à la troisième place de la première vente aux enchères de parachaines Polkadot qui a débuté le 11 novembre.

Acala Network est actuellement en tête de la course au crowdloan avec 30,7 millions de DOT promis d’une valeur d’environ 1,3 milliard de dollars. Moonbeam, une plate-forme de contrat intelligent compatible EVM, se classe également à la deuxième place avec 30,6 millions de DOT verrouillés.

DFG a également promis 500 000 DOT à Acala début novembre avant le début de la vente aux enchères.

La première enchère se déroulera jusqu’au 18 novembre et le gagnant est déterminé selon la méthode de la bougie néerlandaise, le moment précis de la clôture de l’enchère étant déterminé rétroactivement à la fin de la période d’enchère.

Les projets qui remportent les cinq premiers créneaux de parachain de Polkadot seront mis en ligne le 17 décembre et conserveront le créneau jusqu’à la fin de leur période de location.